statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 septembre 2016

18 septembre : invitation à l'Hôtel Cambacérès à Montpellier

Le 18 septembre à 18 heures la Cour de l'Hôtel Cambacérès, place de la Canourgue à Montpellier offrira son cadre magique à un concert organisé en soutien à la Fondation pour la recherche médicale.

Invitation à retirer auprès de Michèle Berthe Monnier : CONCERT .pdf

 

27 août 2016

Confiance aux femmes candidates aux élections législatives

606202.jpgA la veille des universités d’été des partis politiques et alors que se jouent déjà les investitures pour les élections législatives de 2017, le Haut Conseil pour l’égalité entre les femmes  et les hommes (HCE) s’inquiète de la rétrogradation de la France dans le classement international de la parité établi par l’Union interparlementaire: notre pays passe de la 36ème place en juin 2012 à la 60ème 4 ans plus tard en terme de part des femmes dans la chambre basse du Parlement. Les autres pays progressent plus vite que la France. Avec 26,2% de femmes à l’Assemblée nationale, la France est loin derrière la tête du classement, le Rwanda avec 63,8% de femmes, et se classe entre l’Irak et le Pérou. La loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes prévoit, à partir des législatives de 2017, le doublement des retenues financières aux partis politiques en cas de non présentation d’un nombre égal de femmes et d’hommes candidat.e.s. Il faut donc espérer que l’ensemble des partis politiques contribueront, comme l’article 4 de la Constitution le leur demande, à la mise en œuvre effective de la parité. Pour ce faire, le HCE appelle les formations politiques non seulement à présenter au moins 50% de femmes candidates, mais aussi et surtout à veiller à ne pas réserver aux hommes davantage qu’aux femmes les circonscriptions réputées « gagnables ». En l’état actuel du système électoral, seuls cet engagement et ce volontarisme des partis politiques pourront permettre à la France de retrouver son rang aux avant-postes du classement international de la parité au Parlement. Plus de 70 après le droit de vote des femmes, et plus de 15 ans après la révision constitutionnelle de 1999 ayant permis les lois dites de parité, le partage à égalité du pouvoir progresse mais doit s’étendre et s’accélérer. C’est une exigence démocratique… (Photo : Françoise Dumas, députée du Gard)

En janvier 2011, l’Assemblée des femmes-Observatoire régional de la parité avait, dans la perspective des investitures pour les législatives de juin 2012 et, notamment à l’intention des partis et formations politiques, publié sous forme de Rapport, une « Proposition de méthode pour féminiser l’Assemblée nationale ».

La méthode demeure valable aujourd’hui. 2011 Rapport Legislatives 2012 Janvier 2011.pdf

23 août 2016

Colomiers Capitale

C’est différent et dans une autre veine que la Première Assemblée régionale des femmes de LrMp qui se réunira à Colomiers (Haute-Garonne) le 24 septembre 2016, à l’invitation de sa Maire, Karine Traval-Michelet, en présence de Carole Delga, Présidente de Région : invitation, détails et agenda dans mon Blog ci-dessous du 19 juillet 2016.

277383782.jpgLa semaine prochaine, Colomiers, toujours, accueille le lundi 29 août 2016 le Rassemblement des soutiens de François Hollande.

J’y serai !

Et vous pouvez toutes et tous y participer si vous le souhaitez.

Programme et modalités d’inscription :

http://democratie2012.fr/wp-content/uploads/2016/08/Colomiers-programme-DEF-1.pdf

19 juillet 2016

Première Assemblée régionale des femmes de LrMp, le 24 septembre 2016 à Colomiers (Haute-Garonne) : invitation et inscription

Parité.png

Le samedi 24 septembre 2016 sera une date importante. Ce jour-là, à Colomiers (Haute-Garonne), à l'invitation de sa Maire, Karine Traval-Michelet, (photo avec Muriel Cabrit) L'Assemblée des femmes-Observatoire régional de la parité du Languedoc-Roussillon étendra ses compétences à l'ensemble des 13 départements de la Nouvelle Grande région LrMp dont elle prendra alors le Nom.Cabrit traval.png

Le choix de la Ville de Colomiers (40 000 habitants), deuxième commune de la Haute-Garonne après Toulouse, dirigée depuis 2014  par une femme maire, est le symbole des avancées obtenues depuis 15 ans par les lois dites sur la parité. Et dès lors, un lieu emblématique pour procéder à cette transformation.

Carole-Delga-jeune-deputee-deja-ministre_article_main.jpgL’élection, le 4 janvier 2016, d’une deuxième femme Carole Delga, ancienne ministre, (photo ) à la tête de cette Nouvelle Grande région (6 millions d'habitants)  commande l'adaptation de notre Association aux lois de Nouvelle organisation territoriale de la République (Lois NOTRe). La Présidente Delga sera ce  24 septembre à Colomiers à nos côtés pour porter ensemble notre Nouvelle Assemblée, nos nouvelles ambitions.

L'organisation d'une  Table ronde présidée par Françoise Dumas, députée du Gard, mettant en avant la place des femmes dans la vie économique régionale, ainsi que la présentation, en présence de Marie-Hélène Dumeste, Conseillère pour l'égalité  des droits entre les femmes et les hommes au Ministère de l'Intérieur, d'une Etude (inédite) sur l'évaluation de la place des femmes dans les Intercommunalités de LrMp,  devraient nourrir notre réflexion et nos travaux, prévus de 10 heures à 15 heures, avant la remise solennelle des insignes de Chevalier de l'Ordre national du Mérite à Muriel Cabrit, militante des Droits des femmes de (l'ancien) Midi-Pyrénées.

606202.jpg

Françoise Dumas, députée du Gard 

Votre participation nous est infiniment précieuse. invitation Colomiers.pdf - Programme 12 juillet 2016.pdf - Plan Colomiers.pdf

 Inscription préalable obligatoire jusqu'au 20 septembre. Bulletin Inscription AG 2016.pdf - Bulletin de cotisation 2016.pdf

14 juillet 2016

La banquière

Christine-Fabresse-vignette_jpg-367x237-1446714967.png

Christine Fabresse, Présidente du Directoire de la Caisse d'Epargne du Languedoc-Roussillon, une amie de l'Assemblée des femmes-Observatoire régional de la parité, vient d'être nommée au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur.

Nous lui adressons toutes nos félicitations pour cette promotion bien méritée.