statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 octobre 2014

Egalité

 

Le Haut Conseil à l’Egalité, un organisme placé auprès du Premier ministre lance une campagne pour mettre en lumière les inégalités plus criantes qui frappent les femmes en milieu rural.

A savoir, notamment en matière d’emploi et d’accès aux services publics *:

* 39 places de modes de garde pour 100 enfants sont disponibles en milieu rural, contre 50 au niveau national ;
* Près de 40% des femmes actives travaillent à temps partiel en milieu rural, soit 10 points de plus qu’au niveau national ;
* Plus de 60% des chômeur-se-s de – de 25 ans sont des femmes en milieu rural, (50/50 dans la France entière);
* 30 minutes en moyenne sont nécessaires pour se rendre à une maternité en milieu rural, contre 17 minutes en moyenne au niveau national.

 Sur la base de ce constat, le Haut Conseil a saisi le Premier ministre, afin d’inscrire la question relative aux inégalités entre les femmes et les hommes à l’ordre du jour des Assises de la ruralité et du Comité interministériel à l’égalité des territoires qui s’en suivra.

C’est aussi une question qui aurait pu être posée aux candidat-e-s aux élections sénatoriales du 28 septembre, les sénateurs se présentant généralement comme les défenseurs de la ruralité. Or, si la dimension « femme » a bien été abordée à l’occasion de ce récent scrutin, c’était généralement pour les éviter ; malgré le renforcement des lois sur la parité, moins de sénatrices ont été élues en 2014 (25%) qu’en 2001 (27%).

Les prochaines élections départementales du 15 mars 2015, offrent une séquence de rattrapage, d’autant plus que les adversaires de la suppression des futurs conseils départementaux inscrite à l’horizon 2020 dans le projet de réforme territoriale, avancent comme argument principal celui de la « proximité » du conseiller général dans les zones rurales qu’il faudrait protéger.

Je suggère donc aux futur-e-s candidat-e-s à cette élection - et bien entendu à leurs formations politiques -  de formuler des propositions de campagne pour inscrire dans leurs programmes des modes opératoires  concrets visant à gommer –dans le cadre de leurs compétences propres – les inégalités qui frappent davantage les femmes vivant en milieu rural, ainsi que démontré par le Haut Conseil à l’Egalité**.

Et je compte bien sur les femmes qui seront élues au sein des Assemblées départementales devenues, au terme de la Loi du 17 mai 2013,  strictement paritaires pour, non seulement faire prendre les engagements nécessaires,  mais aussi les faires respecter.

Elles le doivent bien à toutes celles et ceux qui auront imposé au politique la parité au Conseil départemental.

 

*/ ** Rapport EGAliTER « Combattre maintenant les inégalités sexuées, sociales et territoriales dans les quartiers de la politique de la ville et les territoires ruraux fragilisés », remis le 19 juin dernier par le HCEfh au ministère en charge des Droits des femmes. Ce rapport analyse le croisement entre inégalités femmes-hommes, inégalités sociales et inégalités territoriales, formule 44 recommandations et propose des outils pratiques pour agir.

 

17 juin 2014

Week-end politique sans femme

 

Un week-end politique entre hommes dans la presse. C’est Isabelle Germain des Nouvelles news  qui pointe du doigt deux photos.

La première publiée par Le Parisien le 14 juin pour illustrer un article sur la présidence de l'UDI. Sans femme.

photo UDI.jpg

La seconde, publiée le lendemain par le Journal du Dimanche agrémente "L'avertissement de Valls aux frondeurs du PS". Et pas aux frondeuses?

photo PS.jpg

Apparemment, il n'y en a pas ! Mais le "vrai" pouvoir s'affiche entre hommes, pas vrai ? Ah bon? Et la parité, alors ?

20 avril 2014

Marthe Gautier

Photo Marthe.jpg

 

C’est une injustice vieille d’un demi-siècle que le Président de la République François Hollande vient de réparer en nommant directement Marthe Gautier, une scientifique de renom, au grade d’Officière de la Légion d’Honneur dans la promotion de Pâques.

Cette promotion directe au grade d'officier (sans passer par le grade de chevalier), qui vient récompenser les travaux décisifs  qu’elle a menés dans le cadre de la découverte du chromosome 21,  représente, à la hauteur des mérites de cette femme, une  grande exception.

 

Voici le texte du décret de nomination (JORF n°0094 du 20 avril 2014 page 6951 texte n°4) : Par décret du Président de la République en date du 18 avril 2014, pris sur le rapport du Premier ministre et de la ministre des affaires sociales et de la santé et visé pour son exécution par le grand chancelier de l'ordre national de la Légion d'honneur, vu la déclaration du conseil de l'ordre portant que la présente nomination est faite en conformité des lois, décrets et règlements en vigueur, et notamment de l'article R. 17 du code de la Légion d'honneur et de la médaille militaire, le conseil des ministres entendu, est nommée pour prendre rang à compter de la date de réception dans son grade :

Affaires sociales et santéAu grade d'officier

Mme Gautier (Marthe, Monique, Valentine), docteure en cardio-pédiatrie, ancien directeur de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale ; 64 ans de services.

 

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/02/03/trisomi... 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marthe_Gautierphoto Colette Kréde.jpg

 

 Nous saluons l’action de ces  femmes, qui,  au sein du  Réseau d’Associations  féminines Demain la Parité et de  l’Association Femmes et Sciences, animés par l'ancienne directrice de Polytechnique féminine, Colette Kréder,  ont su sensibiliser puis convaincre le Président.

 

 

04 juillet 2013

Cérémonie collective de remise de décorations de la Légion d’Honneur 2 JUILLET 2013

Cérémonie collective de remise de décorations de la Légion d’Honneur

2 JUILLET 2013

DANS LA SALLE DES FETES de L ELYSEE

(suivez le lien pour le reportage photo complet)

Les personalités décorées

b0954d4ca06f2bb065ce0a60296a74406877daac.JPG

Geneviève Tapié

Viticultrice, Présidente fondatrice de l'Observatoire de la parité
de la Région Languedoc Roussillon

Décorée

Au grade d'Officier de la Légion d'Honneur

a0093ff202c9fa1570066c896937101841987d44.JPG

 

 52be1ce398382d278b4821ac0368c57abc6d5c01.JPG
Vue d'ensemble de la cérémonie dans la salle des fêtes de l'Elysée

Le communiqué de Presse de l'Elysée

remise-de-decorations à l'Elysée par François HOLLANDE Président de la République le 2 JUillet 2013.pdf

18 mai 2013

Vu dans la presse

Line Fromental.JPGLe mérite pour Line Fromental

 

Par décret du Président de la République,paru au Journal officiel du 15 mai dernier, la Montpelliéraine Line Fromental est élevée au rang de chevalier dans l’ordre national du Mérite, sur la liste proposée par le Premier ministre.Line Fromental est distinguée à trois titres : en tant que pharmacienne, écrivain et journaliste.

En effet, pendant cinq ans, de 1990 et 1995, elle a proposé aux lecteurs de Midi Libre une rubrique autour de l’actualité de la santé.

Midi-Libre 17 Mai 2013 

 

Le Conseil constitutionnel valide le scrutin binominal paritaire 

Le Conseil constitutionnel a validé, jeudi 16 mai, la loi sur les scrutins locaux instaurant un nouveau mode d'élection, le scrutin binominal paritaire, pour les conseillers départementaux. Dans chaque canton seront élus non plus un mais deux conseillers, se présentant en binôme composé d'un candidat de chaque sexe. La division de presque la moitié du nombre de cantons va entraîner une refonte globale de la carte. Ce redécoupage devra être validé par un décret en Conseil d'Etat. Ce mode de scrutin va permettre une féminisation des assemblées départementales, qui ne comptent que 13,5 % de femmes. La haute juridiction a également validé le report d'un an des élections départementales et régionales : elles auront lieu au printemps 2015.  

Patrick Roger, Le Monde, 17 Mai 2013