statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 janvier 2017

"Les filles d'Occitanie"

IMG_0974.JPG

IMG_0977.JPG

Invitées par Jean-Marie Cambacérès, Président du Mouvement Démocratie 2012, les "Filles d'Occitanie" ainsi qualifiées  hier par François Hollande, Président de la République, se sont prêtées au jeu de la photo au cours d'une réception privée organisée le 18 Janvier à l'Elysée, Salon des Ambassadeurs....

Le Président avait tenu a recevoir quelques un-e-s de ses fidèles ami -e-s pour les remercier en quelques mots  de leur soutien permanent, "avant et après l'élection de 2012",  demandant à tous et toutes de "rester mobilisés", car "le quinquennat n'est pas terminé", et ajoutant qu'il était toujours là! Suscitant alors à cette évocation des applaudissements nourris.  

Très détendu, souriant, souvent amusé, il resta longtemps avec ses invité-e-s. Sans oublier une pensée et des messages pour  "Carole" ... (Delga), Présidente de Région et "Première " de toutes les femmes d'Occitanie.  

Magnifique soirée...

Photo : Sous le regard vigilant du Président Cambacérès, les "filles d'Occitanie" Dominique Aulas (Lozère), Christine Pujol (Aude), Geneviève Tapié (Hérault), Sylvie Royo (Gard), Léna Boukili et  Florence Ginisty (Haute-Garonne).

 

05 janvier 2017

Deux initiatives de l’Assemblée des femmes d'Occitanie labellisées au plan national

2015-09-24 15.50.22.jpg

 

Le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes a labellisé deux initiatives conduites par l’Assemblée des Femmes Occitanie Pyrénées Méditerranée - Observatoire régional de la parité (Photo) :

  • La constitution de cette association, par extension en Midi-Pyrénées, donc à l’échelle de la nouvelle grande région Occitanie, de celle créée en 2000 en Languedoc-Roussillon,
  • La parution d’un nouveau rapport de l’Observatoire régional de la parité consacré à « La féminisation des assemblées intercommunales de la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées ». 

Le travail continu de l’Assemblée des femmes, pour la promotion des femmes dans la vie publique et leur participation à toutes les sphères de décision, politiques, économiques, sociales, est ainsi salué au plan national.  

Les deux initiatives figurent dans le « Plan d’actions et de mobilisation contre le sexisme », décidé par la ministre, Laurence Rossignol, sous l’intitulé « Sexisme, pas notre genre ». Lancée  en septembre dernier cette campagne va se poursuivre jusqu’au 8 mars. Le plan rassemble les actions d’associations, d’entreprises et de collectivités qui contribuent à faire reculer le sexisme et les préjugés, avec des opérations concrètes, enracinées dans les territoires, telles que celles de l’Assemblée des femmes.