statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 octobre 2016

Olympe de Gouges "statufiée" à l'Assemblée nationale

IMG_4138.JPG

C'est en présence de l'emblématique Vice-président de l'Assemblée des femmes-Observatoire régional de la parité d'Occitanie/Pyrénées -Méditerranée, Roland Garrigues, ancien député maire de Montauban (Tarn et Garonne) -photo  : Roland Garrigues et Valérie Rabault à l'Assemblée nationale -  que le buste d'Olympe de Gouges, - née à Montauban en 1748 et certainement si ce n'est la  première des féministes, en tous cas le premier personnage historique féminin a faire son entrée dans la salle des Quatre-Colonnes - , a été installée ce dernier mercredi à l'Assemblée nationale.

Elle trône désormais,  225 ans après sa Déclaration des Droits de la femme et de la citoyenne,  en vis a vis de la sculpture de Jean-Jaurès. « Un clin d’œil à l’histoire en cette année du 225ème anniversaire de la déclaration des Droits de la femme et de la citoyenne » a souligné  la députée socialiste du Tarn et Garonne Valérie Rabault.

15563287.jpg

 Sur le piédestal de la statue d'Olympe de Gouges : sa Déclaration des Droits de la femme et de la citoyenne où elle explique que "l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de la femme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements".

Parmi ses déclarations restées célèbres dans l'Histoire, " la femme a le droit de monter à l'échafaud, elle doit avoir également le droit de monter à la tribune".

Rappelons qu'Olympe de Gouges est morte guillotinée en 1793 pour avoir défié Robespierre et dénoncé l'arrestation des députés girondins. 

 

 

Les commentaires sont fermés.