statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 mars 2016

Mieux en le disant...

Il y a près de quatre ans, François Hollande a été élu Président de la République en promettant le redressement du pays dans la justice et en donnant la priorité à la jeunesse.

Dans une chronique politique à remarquer (Le Monde daté du vendredi 14 mars), car ce n’est pas courant de sa part, la journaliste Françoise Fressoz, analyse que « les jeunes Français ont nettement moins souffert du chômage que leurs voisins espagnols, italiens ou grecs ». Elle attribue à François Hollande de n’avoir pas « abandonné » la catégorie de ceux « qui rament » comparés « aux diplômés du supérieur (qui) s’en sortent beaucoup mieux que les autres » et ceux qui parviennent « à s’insérer sans trop de difficulté sur le marché national ».

Ainsi, dans sa dernière lettre d’information, l’Association Répondre a Gauche présidée par Stéphane Le Foll  estime que les engagements pris par le candidat François Hollande en 2012 à l’égard de la jeunesse ont été tenus.

Et rappelle les résultats obtenus :

  • la création de 60.000 emplois dans l’Education nationale durant le quinquennat
  • la création de 275.000 places d’accueil pour la petite enfance
  • la création de 150.000 emplois d’avenir
  • l’instauration de la caution locative étudiante qui permet aux étudiants de louer un logement en bénéficiant de la garantie de l’Etat
  • l’instauration de la garantie jeunes (une garantie de revenus de 464€ par mois pour les jeunes de moins de 26 ans sans emploi ni qualification qui s’engagent à suivre une formation ou des stages) qui, fin 2016, aura bénéficié à 100.000 jeunes .

C’est mieux semble-t-il en le disant.

1326440lpw-1326451-article-jpg_2868094_652x284.jpgD’autant plus que dans la chute de son article, Françoise Fressoz affirme et s’interroge : «  François Hollande peut se targuer de n’ avoir pas oublié la jeunesse dont il avait fait la priorité de son quinquennat ; mais qui le sait ? ». Et regrette que « Le propre de ce président est de faire sans le dire, de négliger la publicité… ».

Les commentaires sont fermés.