statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 mars 2016

Le pire

Comme chaque année, la Journée internationale des femmes du 8 mars (qui revient, rituellement comme un « marronnier » puisque les inégalités entre les femmes et les hommes ont la vie dure) nous offre le pire et le meilleur.

Le pire revient le 7 mars au Maire de Montpellier.

Il a, à l’occasion du renouvellement de la Présidence du Conseil d’administration de Montpellier Events (une société qui gère 4 équipements métropolitains de congrès et de conférences), écarté de la Présidence une femme reconnue pour ses grandes compétences dans le secteur économique, Mme Marie-Thérèse Mercier, conseillère régionale, pour rafler le poste à son profit.

Celui qui, avant de bondir sur la Présidence de Montpellier Métropole aussitôt élu, avait pendant la campagne des élections municipales de 2014, assuré ses électeurs qu’il serait « Maire de Montpellier à plein temps et uniquement cela », vient non seulement de se parjurer pour la deuxième fois en deux ans, de rompre un accord vieux de plusieurs années (qui faisait que du temps de Frêche, de Bourquin et d’Alary la Présidence de Montpellier Events revenait naturellement à la Région), tout en s’accorder la liberté de bafouer l’exécutif de la grande Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, emmené pour la première fois dans son histoire, par une autre femme Mme Carole Delga (Photo).

Carole-Delga-jeune-deputee-deja-ministre_article_main.jpg

Gageons que les Montpelliéraines et les Montpelliérains n’auront pas à en souffrir ; la Société Montpellier Events semblant présenter quelques fragilités financières aujourd'hui …

Le meilleur est à venir.

 

 

Les commentaires sont fermés.