statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 octobre 2015

Hiatus

 Le maire de Montpellier, un ancien socialiste mécontent, il a été élu pendant près de 25 ans aux côtés Georges Frêche, puis  d’Hélène Mandroux, est aujourd’hui chef de file régional et départemental d’une liste appelée « Citoyens  du midi » ;  il ambitionne de conquérir la grande région aux élections de décembre prochain.

Son projet repose sur « une autre façon de faire de la politique (…) au-delà des dogmes, en dehors de partis ».

Le quotidien régional de référence, (Midi-Libre, 21 octobre 2015) annonce pourtant aujourd’hui que si dans l’Hérault, figurent sur sa liste «  des avocats, des enseignants, des chefs d’entreprise, des artistes, plusieurs maires, un ancien candidat de droite aux élections municipales à Montpellier (aïe!), et, en dernière position, le sénateur maire de Castelnau le Lez, Jean-Pierre Grand (Les Républicains) – re aïe ! -  », il y a là matière à  un premier hiatus intéressant à commenter.

Car sur  les treize têtes de liste départementales « en cours de finalisation » du  citoyen Philippe Saurel, onze sont respectivement menées (c’est lui qui nous le dit ! ) par onze candidats  dûment affiliés  à cinq nuances  politiques bien étiquetées,   dont cinq DVG, trois PS, un Vert, un PRG, un DVD …  Les deux restants, précise-t-il,  sont sans … étiquette.

J’ai toujours pensé que le mouvement « Citoyens du midi » s’adressait aussi aux citoyennes, et mon propos n’est pas de faire un mauvais procès à M. Saurel qui jusqu’ici semblait ne pas le mériter.  Même si « Citoyen –ne-s du midi » aurait eu le mérité d’être plus explicite.

Mais à y regarder de plus près, les dites citoyennes sont bien absentes des treize têtes de liste du « citoyen-du-midi-qui-veut-faire-de-la-politique-autrement », un sujet sur lequel il ne communique pas. Notez qu’il n’est pas hors de la loi, puisque la parité légale de représentation femmes/hommes n’est requise que sur la composition des listes.

Et pourtant, c’est bien décevant. Philippe Saurel qui est un féru d’histoire, aurait-il oublié que le droit naissant de la République aurait pu changer la donne des femmes ?  Car tout était dit dans l’Article 1er de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen : « Les hommes naissent libres et égaux en droit ». Oui mais voilà, les hommes et pas les femmes.

Du droit qui fondait la République, les femmes n’étaient pas des citoyennes (capables de décider, de s’administrer librement, de gouverner ou de représenter) mais simplement des épouses et des mères. Alors, sur ces bases s’est bâtie une exclusion qui pendant plus de 150 ans, jusqu’à ce qu’elles deviennent électrices et éligibles en 1944 les ont écartées de la Res publica. Pendant ce temps, les hommes ont rédigé des lois pour tous en inscrivant « la domination masculine dans ce droit, et c’est ce droit qui a façonné les mœurs » (Robert Badinter).

Si le Citoyen Philippe Saurel n’a pas réfléchi à ces mœurs, d’autres l’ont fait.

L’ancienne ministre Carole Delga, qui conduit la liste régionale PS/PRG a placé 7 femmes en pole position dans 7 des 13 départements qui composent la grande région.

Alors, j’en appelle aux citoyennes !

10:11 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

19 octobre 2015

Prostitution : 56 associations contre le sexisme du Sénat

 

Parité.png

( Sources : 50/50, Le Magazine de l'égalité femmes/hommes)
 
Depuis le vote de la proposition de loi d'abolition de la prostitution à l'Assemblée Nationale, le 4 décembre 2013, deux ans ont passé. Deux ans que le Sénat a mis à profit pour bloquer l'adoption définitive de la loi et notamment son volet de responsabilisation pénale des clients. Les 14 et 15 octobre prochains, les quatre piliers qui constituent ce projet de loi seront remis à l'ordre du jour du Sénat : renforcement de la lutte contre le proxénétisme, meilleur accompagnement des personnes prostituées, éducation à l'égalité pour les jeunes et pénalisation des clients. Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre des Droits des Femmes, affirmait lors de la première lecture à l'Assemblée que les séquelles dont souffrent les prostituées sont semblables à celles que peuvent subir les personnes torturées. Sanctionner les acheteurs d'un acte sexuel apparaît donc comme urgent et nécessaire. 56 associations se sont donc mobilisées et dénoncent le sexisme de la chambre haute.

Les inégalités femmes-hommes au Sénat font obstruction à la sanction des clients de la prostitution ! Cinq faits et une illustration flagrante du sexisme de la « Chambre haute»...

Lire la suite

12:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

11 octobre 2015

Point forts de l'Assemblée des femmes réunie à Bram le 2 octobre : égalité femmes hommes, avancées en cours et progrès en vue...

 

Photo GT Midi Libre.png« Il ne faut rien lâcher » : en ponctuant ainsi son propos, Geneviève Tapié a donné, en présidente, le ton de l’assemblée générale de l’Assemblée des Femmes du LanguedocRoussillon, le 2 octobre à Bram (Aude). Les quinze ans de l’association dans son inlassable combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes coïncident avec un premier bilan du quinquennat de François Hollande et avec les perspectives ouvertes par les élections régionales de décembre prochain.  La réunion a donc eu une dimension à la fois historique et prospective. Elle a permis de mesurer à la fois les avancées en cours et les progrès en vue. Sébastien Denaja, député de l’Hérault, a souligné les uns. Carole Delga, candidate à la présidence de la future grande région Languedoc-Roussillon, a présenté les autres.

 

 

Des combats… et des victoires

  

 

Traçant le chemin parcouru par l’Assemblée des femmes, qui pousse des idées, et son Observatoire de la parité, qui analyse la place des femmes dans les instances élues, Geneviève Tapié a mis en relief leur rôle majeur pour rendre effective une proposition qui paraissait utopique : le scrutin binominal paritaire. On en a vu les heureux effets, depuis les élections de mars dernier, avec la parité acquise au sein des conseils départementaux. Commentaire spontané de Marie-Claude Farcy, conseillère départementale de la HauteGaronne : « Si vous n’étiez pas là, je ne serai pas là ! ». Geneviève Tapié a résumé « Modestement, nous avons essayé d’apporter la lumière » et cité  Jean Jaurès : « Marcher dans le chemin sombre qui mène à la justice, étincelle divine, qui suffira à rallumer tous les soleils dans toutes les hauteurs de l’espace. » ...

 

lire la suite Points forts AG 11 octobre 2015.pdf

 

 

 

 

 

09 octobre 2015

Femmes, une longue marche vers l'égalité

La Dépêche du Midi, 7octobre 2015

"Une salle archicomble pour cette assemble", ce vendredi 2 octobre a Bram.

Femmes, une longue marche vers l'égalité - 07-10-2015 - ladepeche_fr (1).pdf

201510071240-full.jpg

 

08 octobre 2015

Christine Pujol et Carole Delga : une conception nouvelle du développement économique

sans-titre.pngChristine Pujol, Présidente du Groupe Cité Hôtel à Carcassonne, inaugurait mardi 6 octobre,  en présence de plus de 200 responsables économiques, le dernier né de la famille, l’Hôtel la Cour des Consuls à Toulouse, en présence de Carole Delga, ancienne ministre et députée de Haute –Garonne.

Candidate aux élections régionales, Carole Delga, elle conduit aujourd’hui la liste du PS dans la grande région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, a déclaré :

« L'inauguration de l'hôtel La Cour des Consuls à Toulouse, nous donne  avant-goût très concret de ce qui peut être réalisé lorsque les talents de Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées s'unissent. En s'associant avec la société de produits de beauté toulousaine Graine de Pastel, et des investisseurs toulousains, Christine Pujol, PDG du groupe Cité Hôtel à Carcassonne, remet à l'honneur l’histoire d’un lieu magnifique qui abrita tour à tour des ateliers, des hôtels particuliers, ou encore la direction de la jeunesse et des sports, avec des éléments de patrimoine classés.

Créer de la richesse et de l’emploi tout en valorisant notre patrimoine grâce à l’union des forces de la  nouvelle région, c’est aussi ma conception du développement économique »  Créer de la richesse et de l'emploi tout en valorisant notre patrimoine grâce à l'union des forces de la nouvelle région, c'est aussi ma conception du développement économique hôtels particuliers, ou encore la direction de la jeunesse et des sports, avec des éléments de patrimoine classés. Créer de la richesse et de l'emploi tout en valorisant notre patrimoine grâce à l'union des forces de la nouvelle région, c'est aussi ma conception du développement économique.  hôtels particuliers, ou encore la direction de la jeunesse et des sports, avec des éléments de patrimoine classés. Créer de la richesse et de l'emploi tout en valorisant notre patrimoine grâce à l'union des forces de la nouvelle région, c'est aussi ma conception du développement économique.

PART_1444165508002.jpg

Photo : Carole Delga entourée du Président de la CCI de Carcasonne et de Geneviève Tapié