statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03 septembre 2015

De la rigueur en politique

 

le-president-francois-hollande-d-le-premier-ministre-manuel-valls-et-la-nouvelle-ministre-du-travail-myriam-el-khomri-apres-sa-nomination-le-2-septembre-2015-a-l-elysee_54075.jpgHier, le Président de la République François Hollande a nommé Myriam El Khomri, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social en remplacement de François Rebsamen, démissionnaire pour raison de non cumul des mandats. La nouveauté c’est que désormais on dénombre parmi les 17 ministres de plein exercice du Gouvernement plus de femmes (9) que d’hommes (8), et c’est la première fois dans l’histoire de notre pays ; il faut le souligner.  

Ce n’est pas un hasard. Mais une avancée concrète de la loi du 4 août 2014, texte fondateur et emblématique de l’égalité entre les femmes et les hommes du quinquennat de François Hollande, qui non seulement donne l’exemple, mais tient rigoureusement ses engagements.  

La preuve ? Le 27 juin 2009, nous sommes moins de 500 à avoir pris le chemin de Lorient, François Hollande pose les fondations du Mouvement Répondre à gauche et les commentateurs politiques de l’époque ne lui accordent qu’un petit 3% à la primaire socialiste. C’est ce jour-là pourtant que commence sa longue marche vers l’Elysée. Nous sommes donc réunis en colloque sur le Port au Palais des Congrès, petit soleil et brise légère. Ce 27 juin 2009, François Hollande souligne que le pays traverse une crise qui sera « longue, profonde et injuste ». Il propose le « choix de la compétitivité » et détaille un « Pacte productif » offrant 30 milliards d’euros d’allègement de cotisations sociales aux entreprises, en contrepartie d’engagements sur la formation, l’emploi, les salaires.  

Dans un ouvrage paru ces jours-ci, Françis Brochet* commente : « C’est, à quelques détails près le « Pacte pour la croissance, la compétitivité et l’emploi » qui sera lancé en novembre 2012. Des députés socialistes protesteront alors contre l’impréparation de ce pacte, dévoilé le lendemain même de la présentation d’un rapport par l’industriel Louis Gallois. Ils dénonceront le coup de force du président, l’absence de débat. Ils oublieront simplement que le projet avait été au programme du candidat trois années durant ».  

Ce 27 juin 2009 à Lorient, déjà François Hollande avait compris – et il nous l’avait dit, clairement - que l’heure n’était plus à promettre des lendemains qui chantent. Mais qu' il prenait le pari audacieux d’être élu à gauche sur un programme de rigueur.  

Au fond, comme pour la parité au Gouvernement. C’est vrai, il n’en avait pas parlé à Lorient, mais il l’a faite et trois ans plus tard il tient bon ! Félicitons … Myriam El Khomri .

 

  • Francis Brochet, journaliste, est spécialiste des questions économiques et européennes au Progrès de Lyon. Il est l’auteur de « Et François Hollande enterra le socialisme », paru aux Editions l’Archipel (juillet 2015)

 

Les commentaires sont fermés.