statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28 mai 2015

Le meilleur de la France

Hier, à Paris, la France "avait rendez-vous avec le meilleur d'elle même".

1326440lpw-1326451-article-jpg_2868094_652x284.jpg

Dans un discours admirable, sur lequel il avouait avoir beaucoup travaillé, François Hollande Président de la République  (Photo, a sa table de travail),célébrait quatre personnalités, Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle -Anthonioz, Germaine Tillon, Jean Zay  "admirables sans jamais avoir voulu être admirés, reconnus sans avoir cherché à être connus, célébrés sans jamais avoir imaginés être célèbres" : deux hommes et deux femmes entraient au Panthéon.

C'était une promesse du candidat à la Présidence de la République. Le 8 mars 2012, à Reims, devant une salle comble de femmes, François Hollande nous l'avait dit " Je ferai entrer des femmes au Panthéon".

Promesse tenue !

" A Ravensbrück où elles (Geneviève de Gaulle et Germaine Tillon) sont déportées, l'odeur de la chair brulée enveloppe le camp comme une brume qui ne se dissipe jamais. Il y a là des femmes venue de toute l'Europe, soumises aux violences, aux expérimentations médicales, aux humiliations, aux stérilisations. Il y a là des femmes sublimes : Marie-Claude Vaillant-Couturier, Anise Postel-Vinay, Jacqueline Pery d'Alincourt, ces femmes qui seront des sœurs de souffrances et d'espérance" (...)

Hommage solennel aux femmes de France. A toutes les femmes de France qui savent désormais " à leur exemple", que "plus aucune porte ne peut plus leur être fermée".

Discours François Hollande Panthéon 27 MAI 2015.pdf

 

 

24 mai 2015

Le Panthéon des dames

 

Christine Clerc.pngLu dans Midi-Libre ce matin, un très bel éditorial de Christine Clerc (Photo 1 ) grand reporter et éditorialiste, à propos des « Dames du Panthéon », Geneviève de Gaulle (Photo 2)  et Germaine Tillon (Photo 3), « résistantes jusqu’au bout de leur vie ».

Geneviève de Gaulle.png

 

Germaine Tilon.png« Prononcer leur nom, c’est évoquer aussitôt Ravensbruck, le camp où furent déportées des milliers de combattantes portant le triangle rouge des « politiques »…. » .

Alors,  au travers de ces immenses personnalités, Christine Clerc nous envoie ce magnifique message :

(…) « Espérons que le Président de la République (pensera) à rendre hommage également au « long cortège » des Françaises déportées qui firent le choix de mourir pour la patrie alors qu’elles n’avaient pas le droit de vote (…) elles furent plus de huit mille. 8000 oubliées, si l’on en juge par le petit nombre de femmes Compagnon de la Libération (6 sur 1032 hommes) et si l’on sait que la fidèle amie de Geneviève et Germaine, Anise Postel-Vinay, grande résistante, âgée de 92 ans n’a même pas reçu la Légion d’Honneur ! Il est vrai qu’on la lui avait proposée, deux ans après son retour du camp : mais il lui fallait se rendre à la mairie pour remplir une demande !

On se demande combien de patrons de CAC 40, commandeurs ou grands officiers, ont dû signer une telle demande et combien d’entre eux ont fait pour la France, le centième de ce qu’on fait nos résistantes. Mais voilà, elles n’ont jamais cherché les honneurs ! ».

 

IMG_5602.PNGA Montpellier, j’ai une amie. Alice Albernhe (Photo 4) . Sur le chemin du Lycée Clémenceau, elle se fait arrêter à 15 ans. On découvre dans le talon de sa chaussure un message pour la Résistance, elle était l’un de leur courrier. Alice est conduite à la Villa des Rosiers, le siège de la Gestapo à Montpellier. Jamais elle ne m’a dit ce qui s’était passé. Mais déportée à Ravensbruck, la seule chose qu’elle me confiera c’est que le soir, avec ses compagnes, elles avaient si peur, qu’elles se blottissaient les unes contre les contres. Si froid certainement aussi… 

Quand dans les années 1980, François Mitterrand, Président de la République, devenue jeune Déléguée régionale aux droits de la femme, j’ai demandé pour Alice la Légion d’Honneur…  elle a obtenu (péniblement !)  les insignes de … Chevalier de l’Ordre national du Mérite !  

Plus tard, François Hollande Président, j’ai voulu réparer cet « oubli ».  Alors, quand Alice m’a dit, doucement, affectueusement, « ce n’est pas la peine », mon cœur à saigné.  

Les symboles ont leur importance, car l’oubli vient toujours trop tôt.

 

18 mai 2015

Les chemins de la parité

 

Photo Jacqueline Chapon.pngParu au Journal Officiel du 16 mai, la nomination, sur le contingent du Ministère de la Décentralisation et de Fonction publique de notre amie Jacqueline Chapon à (gauche sur la photo),ancienne adjointe au  maire de Bouillargues (Gard) au grade de Chevalier de l’Ordre national du Mérite. Nous lui adressons toutes nos félicitations.

Dans la même veine, félicitons aussi   Martine Derdevet experte juridique au siège de Renault à Boulogne Billancourt qui s’est vue remettre au cours d’une cérémonie organisée  il y a quelques jours au cœur de l’entreprise, la croix de Chevalier de l’Ordre National  du Mérite par le  Président d'honneur, Louis SCHWEITZER. (Photo)

CYAN_524_057.JPG

 

CYAN_524_069.JPG

 

Une distinction qui marque une belle carrière au service de l'une des plus grandes entreprises françaises.  Et  par là même, au delà de la seule personnalité de Martine Derdevet (Photo),  la  reconnaissance de la Nation pour le travail des femmes,  et cela,  devant un  parterre d'amis capable d'en témoigner (Photo au premier plan : Danièle Jourdain Méninger, Bruno Le Roux, G Tapie, Jean-Marie-Cambacérès) 

 

IMG_0391.JPG

 CYAN_524_060.JPG

CYAN_524_106.JPG

CYAN_524_126.JPG

RENAULT femme 1914 2.jpgLa visite du Musée RENAULT qui a précédé la cérémonie a permis s'il était besoin de le faire encore,  de mesurer l'importance du travail des femmes quand l'économie était en danger  (Photo :  ouvrière de RENAULT pendant la Guerre de 1914/1918)

RENAULT femme 1914.jpg

 

 

 

 

 Et, au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, de comprendre le pari fait par l'entreprise sur ces nouvelles consommatrices qu'elle accompagnera dans leur libération... En 4CV, sur les chemins de la parité?

RENAULT 4CV.jpg

 

 

 


 

 

 

 

 

 

17 mai 2015

Un peu d'air du Pays...

 

Le Mag La DOMITIENNE avril 2015.pdf

Photo asperges GT 21 mars 2015.jpg

 

 

 

03 mai 2015

Répondre à gauche, trois ans après

Trois  ans après l’élection de François Hollande à la Présidence de la République et à quelques semaines du Congrès du Parti Socialiste de Poitiers, Stéphane Le Foll, Président de l’association Répondre à Gauche, me demande de vous convier au colloque :

« Trois ans et après ? 
le Mardi 5 mai 2015 à 17 heures
Salle Colbert à l’Assemblée Nationale

Les places étant limitées, merci de vous inscrire en cliquant ici

Photo : de  droite à gauche, Stéphane Le Foll, Ministre de l'Agriculture, Karen Serres (FDSEA) et Geneviève Tapié au Ministère de l'Agriculture à Paris

 Chambres d'agriculture Ministere 10 mars 2014.JPG