statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 avril 2015

Jean-Marie Cambacéres à Carcassonne, "Dans les coulisses des voyages présidentiels"

 15 avril Puigmal Tapie JMC.jpg

Mercredi 15 avril à l’Hôtel de la Cité de Carcassonne, Jean-Marie Cambacérés Président du Club de réflexion politique Démocratie 2012, à l’invitation de Geneviève Tapié et Antonio Fulleda, fondateurs du Groupe Local de Démocratie 2012 et de Christine Pujol, Présidente du Groupe Cité-Hôtels, a présenté son dernier livre « Dans les coulisses des voyages présidentiels. Du général de Gaulle à François Hollande », paru aux Editions du Cherche Midi en février 2015. Ceci, au cours d’un dîner/débat concocté par le chef étoilé au Michelin du Restaurant La Barbacane, Jérôme Ryon. 

15 avril salle.pngDevant une salle de restaurant comble, près de 50 convives, Jean-Marie Cambacérès a, en premier lieu, réaffirmé son soutien au Président de la République, François Hollande, en rappelant les objectifs du Club Démocratie 2012 : rassembler aux delà des seuls socialistes des femmes et des hommes, des républicains, démocrates et de progrès afin d’assurer les 2% supplémentaires pour dépasser la barre des 50% à la prochaine présidentielle. 

 

 

 

Il a ensuite rappelé qu’ancien député-maire de Sommières dans le Gard, il avait été un temps conseiller régional du Languedoc-Roussillon.   

A la fois proche et très engagé auprès de François Hollande, l’auteur a d’emblée reconnu que son livre montrait la différence entre l’actuel Président de la République et Nicolas Sarkozy : « C’est en écrivant ce livre qui m’a demandé plus de deux ans de travail, que je me suis aperçu qu’en cinq ans Sarkozy nous avait fâché avec la moitié de la planète ! ».  

15 avril Montagné Pujol.jpgL’idée de ce nouvel ouvrage (Jean-Marie Cambacérès, sinologue averti est aussi l’auteur (2013) d’une biographie du Roi Sihanouk dont il avait épousé la petite fille), lui est venue en se souvenant qu’il avait, dans les mois précédant l’élection présidentielle de 1981, accompagné en François Mitterrand en Chine, puis Lionel Jospin devenu Premier Ministre de 1997 à 2002, avant de participer par la suite à l’organisation de voyages présidentiels de François Hollande, et de décider de faire partager ces expériences.  

15 avril salle cinéma.jpg

 

Ce qu’il fit, avec brio et un vrai talent de conteur, un sens véritable de l’anecdote bien sentie sans jamais toutefois  se départir du politique.

 

Le rôle des « Premières dames » ? Il évoque celui de la Première dame chinoise, aujourd’hui plus connue que son mari en Chine, c’était une chanteuse célèbre, « comme Carla Bruni, avec la différence que la Première dame chinoise est par son statut Général d’armée ». 

L’avenir des voyages présidentiels ? Jean-Marie Cambacérès estime que ces voyages sont aujourd’hui à un tournant. Le Général de Gaulle partait pendant trois semaines, actuellement le Président de la République reste à peine une nuit, voire deux dans le pays visité. Car au-delà du souci d’alléger le protocole (on ne déménage plus la vaisselle précieuse de l’Elysée pour organiser des dîners d’Etat à l’étranger) et les coûts de ces déplacements, les chefs d’Etat ont désormais l’occasion de se rencontrer à de maintes reprises.  

Depuis son élection, François Hollande a fait 47 voyages par an si l’on dénombre tous les déplacements, des visites d’Etat aux réunions du G20 par exemple. En France, un voyage présidentiel mobilise 250 personnes, ce sont 1000 personnes pour Barak Obama. 

L’idée de Jean-Marie Cambacérès est d’alléger ce dispositif. Alors il fait une proposition : pourquoi ne pas modifier notre Constitution pour désigner comme aux Etats-Unis un (ou une) Vice-Président-e chargée de faire les voyages présidentiels ? Ou encore, désigner un Ministre d’Etat dédié qui ferait e ensuite rapport au Président de la République ?

 

15 avril Pujol Tapie JMC signature.jpg

 

 

Au moment du café, une longue séance de dédicace attendait alors Jean-Marie Cambacérès. Unanimes, tous les participants se sont félicités de cette initiative de Démocratie 2012 en souhaitant qu’elle soit renouvelée.

 

Les commentaires sont fermés.