statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06 novembre 2014

Dominique Villemot à Béziers le 23 octobre

 

Photo 23 octobre Béziers  Dominique Villemot et Geneviève Tapié devant la presse.JPG

 

Photo 1 : Dominique Villemot, proche de François Hollande et Président d'honneur du club de réflexion politique  Démocratie 2012 entouré de Edwige Pissaloux et Geneviève Tapié, membres du Comité stratégique.

 

23 octobre tribune ++.JPG

 

Photo 2 : Dominique Villemot, Antonio Fulleda, Geneviève Tapié

Cette réunion de Démocratie 2012, le 23 octobre à Béziers, a été organisée par Geneviève Tapié et Antonio Fulleda. En plus de D12, l’appui de l’Assemblée des femmes du Languedoc-Roussillon (LR) et de l’Association Béziers la Progressiste ont contribué à la réussite de cet événement.
Cette soirée a eu lieu à La Colonie espagnole de Béziers présidée par Luis Iglegias. Son objet était de débattre sur les sujets d’actualité relatifs au gouvernement du pays par la gauche. La soirée s’est déroulée en trois étapes : 
 

(1) la présentation du livre « La gauche qui gouverne » (paru en août 2014, éditions Privat) par l’auteur lui-même, Dominique Villemot, un ami du Président de la République, François Hollande et président d’honneur de Démocratie 2012,
(2) une discussion avec la salle ;
(3) et une phase finale conviviale autour d’« une assiette de tapas ».
 

Cette réunion a rassemblé une centaine de participants venus de toute la région : de l’Hérault (Béziers, Montpellier), de l’Aude (Carcassonne), de la Lozère…).

Photo 23 octobre Béziers la salle attentive aux propos de Dominique Villemot.JPG

Photo 23 octobre  Béziers l'autre moitié de la salle.JPG

 

23 octobre  salle tribune +.JPG

 

 

23 octobre salle dos.JPG

 

Photos  3, 4, 5, 6 : à la Colonie espagnole de Béziers une assistance nombreuse et très attentive.

Après un accueil chaleureux et amical de tous, par Geneviève Tapié et Antonio Fulleda, les organisateurs ont brièvement rappelé le rôle de Dominique Villemot auprès de François Hollande, puis cet invité d’honneur a pris la parole pour présenter son livre. 

Ce livre, écrit d’une façon très pédagogique, fait le point sur les actions politiques et les réformes promises pendant la campagne présidentielle et déjà mises en œuvre, comme par exemples : les mesures pour réduire la dette publique, celles adoptées en vue de réduire le chômage (en particulier des jeunes et des seniors, emplois d’avenirs), l’accord sur la sécurisation de l’emploi, l’accord sur la formation professionnelle, les 60.000 postes créés à l’Education nationale, la parité homme-femme, le mariage pour tous, la liberté et l’indépendance de la presse et de justice, l’action de la France pour pour une Europe plus efficace (comme la redéfinition du rôle de la BCE), et pour le renforcement de l’Europe et de la France face à la mondialisation. 

Dominique Villemot a fait observer que la vérité sur la situation de France n’avait pas été clairement décrite au début du mandat, et que la communication avait souvent fait défaut, ce qui a sans doute généré un sentiment de la déception. Par ailleurs, la nouvelle méthode de gouvernance de la France mise en œuvre par François Hollande, une approche social-démocrate et participative, fondée sur un dialogue entre les partenaires sociaux et le patronat, dont les résultats transparaissent dans les textes adoptés par le Parlement, a pu entraîner une incompréhension de la part des Français habitués aux régimes forts (royal ou présidentiel), où l’Etat intervient dans toute décision, tant politique que sociale. Selon Dominique Villemot, il est impératif de comprendre, surtout à gauche, qu’il n’y a pas d’autres alternatives pour pérenniser la social-démocratie en France et pour renforcer la position de la France en Europe et dans le Monde.

 

 

23 octobre Christine Pujol.JPG

 

 Photo 7 : Christine Pujol, PDG des Hôtels Cité (Carcassonne), dans le débat

La discussion, qui a suivi, sur la base des nombreuses questions posées par l’auditoire, a repris certains problèmes traités dans le livre de Dominique Villemot, ainsi que des problèmes d’actualité comme les « frondeurs » du PS, la nécessité de l’évolution de nos actuelles institutions, l’école comme outil de progrès vers l’égalité … Bien des témoignages des élus locaux ont corroboré la validité des actions du gouvernement et ont montré l’évolution positive de la France vers une société moderne plus juste. 

La discussion s’est ensuite prolongée de façon informelle entre les participants, autour de la dédicace du livre et des tapas accompagnés d’un verre de bon vin.

 

La_gauche_qui_gouverne.jpg

 

 

Les commentaires sont fermés.