statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01 janvier 2014

Rien sans rien !

   photo Colette Kréde.jpgDepuis le vote de la loi du 6 juin 2000 sur l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, dite Loi sur la parité,  Colette Kreder membre fondatrice du Réseau d’Associations féminines Demain la Parité, (photo) publie des statistiques sur la parité dans les Ordres Nationaux, et en particulier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur.

Cette ancienne Directrice de l’Ecole Polytechnique féminine a régulièrement dénoncé la faible proportion de femmes nommées ou promues en rappelant l’importance de la participation des citoyennes à la vie politique, économique, sociale et culturelle de la République Française.

Ainsi, le 14 juillet 2007, à la parution de la promotion de la Légion d’honneur, Colette Kreder a interpellé le Président de la République, rappelant la faible proportion de femmes - 23,31% -  nommées et promues - alors que le Chef de l’Etat, pendant toute sa campagne présidentielle, avait insisté sur sa volonté de défendre et promouvoir la parité.

Avant de conclure dans un communiqué de presse largement diffusé et repris par l’AFP : « Respecter l’ambition paritaire serait simplement reconnaître que femmes et hommes contribuent, à compétences égales, à l’activité économique, sociale et politique de la France. »

 

histoire de la parite LH AIFP 2 word 97 PDF.pdf

 

L’action volontariste de Colette Kréder, exemplaire, s’est montrée déterminante. Depuis 2008, les promotions de la Légion d’Honneur sont « paritaires », certes avec quelques hauts et quelques bas selon les époques. Depuis l’élection de François Hollande le 6 mai 2012, il a signé cinq Décrets de nominations et promotions, le pourcentage des femmes s’établit autour de 47%/48%.

 

Je dis cela pour souligner que la représentation en nombre des femmes devenues effective aujourd’hui dans les deux Ordres nationaux, (Ordre national du Mérite ou Ordre national de la Légion d’Honneur), n’est pas tombée du ciel ! Autrement dit que l'on a rien sans rien !

 

Ajoutons donc au bonheur de compter Mme Colette Kréder comme fidèle amie, celui de saluer parmi d’autres,  la nomination ce matin de Hélène de Chabert et Josette Sainte-Marie, respectivement avocate et chercheure à Montpellier ; et Marie-Line Martinez, cancérologue à Carcassonne ;  au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur. Et de citer aussi encore parmi les personnalités distinguées, Danielle Largillière-Mareschal, Lucile Schmid, Geneviève Couraud, Martine Levy, Monique Dental, et  Jocelyne Bougeard…

 

 Histoire de montrer que la Nation, incarnée par le Président François Hollande n’est pas indifférente aux mérites des militantes pour le droit des femmes.

 

 

 

Commentaires

Merci à celles et ceux qui remarquent que les femmes peuvent avoir tout autant de mérite et de talent que les hommes.
Preuve de leur égale compétence, la proportion des filles, dans les écoles et facultés ouvertes sur concours anonyme, est équivalente à celle des garçons. Si elles ne sont pas victimes de plafonds de verre, les femmes réussissent professionnellement au même titre que les hommes. Dans les domaines artistique ou littéraire, comme dans chacun des secteurs de la vie courante, elles ne sont ni moins efficaces, ni moins remarquables.
Merci à toutes celles qui, au sein d'associations, militent pour que les femmes ne soit plus les oubliées des grands Ordres Nationaux et autres palmarès reconnaissant les valeurs de l'Humain.

Écrit par : Line F. | 02 janvier 2014

Il est important de souligner que les femmes sont aussi, voire plus capable que les hommes dans certaines tâches. La différence se situe au niveau de l'individu et pas du sexe !

Écrit par : Claire | 12 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.