statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 décembre 2013

« Monsieur Gagne Pain et Madame Aufoyer »

AssembléeDesFemmes_logo 2.jpgPendant la campagne des primaires citoyennes, François Hollande avait été conduit à signer, le 27 septembre 2011 à l’Assemblée nationale,  le Pacte sur l’égalité proposé aux candidats par une Association proche de Martine Aubry.

 

En relation avec le Réseau national dont nous sommes membres, - Demain la parité, crée en son temps par Françoise Gaspard, Colette Kréder et Claude Servan-Schreiber-, nous avions suggéré à l’actuel Président de la République,  quelques idées à l’occasion de la signature de ce Pacte.

 

Le principe de l’imposition séparée des femmes mariées figurant parmi nos propositions, mais absent du Pacte en question, François Hollande s’était étonné avec beaucoup d’humour auprès des participantes « que les Mouvements féministes français n’aient pas réclamé, pour les couples — comme l’ont fait il y a déjà plus de 30 ans les mouvements des pays de l’Europe du Nord — le remplacement de l’imposition conjointe par l’imposition séparée ».

 

Une  telle mesure serait une incitation à l’emploi des femmes mariées ou vivant en couple. Ceci permettrait de limiter les ruptures de carrières. Et par là même leurs conséquences sur les retraites.

 

La France est avec le Portugal et le Luxembourg, un des trois pays de l’OCDE à pratiquer la familiarisation obligatoire de l’impôt sur le revenu, en cohérence « avec une certaine norme familiale, celle de Monsieur Gagne Pain et Madame Aufoyer », a rappelé  la Ministre Najat-Vallaud Belkacem ces jours-ci.

 

Le  principe de l’imposition séparée des couples vient d’être relancée dans le cadre du débat fiscal. Ce qui prouve, car il a bien fallu une autorité forte pour l’impulser,  que le Président de la République n’a rien oublié de ses engagements passés.

 

Les commentaires sont fermés.