statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 octobre 2013

Les résultats

Ces jours ci, deux (vraies) amies m’ont confié leur inquiétude à propos des impôts de leurs enfants, deux jeunes couples de cadres moyens, parents, chacun à leur tour de deux jeunes enfants. Deux jeunes couples  qui « travaillent comme des fous » !

J’ai compris qu’à travers moi, c’était le Président de la République qui était interpellé.

La réponse de François Hollande se résume en deux mots : « les résultats ». Ainsi s’est-il interrogé lors d’une table ronde sur la formation professionnelle : « Est-ce qu’on va être capable de sortir de la crise, où est-ce qu’on va s’enfoncer dans ce climat de pessimisme et quelquefois de colère et de frustration » ?

Elu Président de la République le 6 mai 2012, François Hollande n’a pris personne au dépourvu. Candidat à l’élection primaire de novembre 2011, puis à la présidence de la République, il avait clairement annoncé ses intentions : les deux premières années du mandat seraient consacrées au redressement des comptes publics, les trois suivantes à la redistribution. François Hollande est dans son tempo ; il fait donc ce qu’il a dit et l’augmentation des impôts qui trouble mes amies s’inscrit naturellement dans le cadre des efforts demandés aux français les moins défavorisés.

Alors, vous me direz, les résultats ?

Il y a d’abord ceux du nombre de formations professionnelles dispensées cette année pour pourvoir les 100 000 emplois ne trouvant pas preneur. Un bon moyen pour lutter contre le chômage, notamment des jeunes. Le Ministre du travail, Michel Sapin, a estimé « nous sommes non plus à 30 000 comme annoncé, mais à 37 000, et nous pourrons atteindre les 40 000 d’ici la fin de l’année ».

Alors, si ce n’est pas encore l’inversion de la courbe du chômage, c’est quand même un « résultat »  qui peut contribuer à créer « le climat » de confiance sur lequel François Hollande compte pour amplifier le redémarrage de l’économie.

En août, (malgré le bug informatique de Pôle Emploi) le chômage des jeunes a reculé sensiblement. C’est aussi un résultat.

Tout comme les Emplois d’avenir. Réservés aux jeunes sans véritable formation professionnelle, l’objectif des 100 000 contrats en 2013 devrait être atteint, et un rapport parlementaire préconise de renforcer l’aide de l’Etat pour les embauches de jeunes des cités sensibles.

A ceux qui restent dubitatifs, ou qui estiment que cela coûte trop cher, je conseillerai de se reporter au quotidien Le Monde du 8 octobre, à la rubrique  « La fierté retrouvée des jeunes en emploi d’avenir ». Johanna Bordier, 22 ans, témoigne : « Je vois que je peux faire quelque chose de ma vie. Pas seulement regarder la télé, passer des coups de fils  aux boîtes d’intérim et sortir le chien ( …), et avec mon copain on commence à discuter appartement. Cela me lance dans l’avenir ».

Placer les jeunes dans l’avenir, c’est leur offrir une vraie chance professionnelle. C’était aussi un engagement du candidat Hollande. Et là aussi, les résultats sont là !

 

Les commentaires sont fermés.