statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 juillet 2013

Le grand "Jaurès paysan" dans le discours de François Hollande le 2 juillet 2013 à L'Elysée

Elysée P7028669.jpgRemise des insignes d’officier de la légion d’honneur à
Geneviève TAPIÉ

 

 

Geneviève Tapié,

 

Vous avez grandi à Nissan-lez-Ensérune, un petit village niché dans les collines du pays biterrois. Voici, je crois, une belle description de votre terre natale : « La vigne y déploie jusqu’à l’horizon ses vertes rangées rectilignes et parallèles ; et çà et là, en quelques nœuds du paysage, des arbres puissants, groupés en une sorte d’architecture, enveloppent ou protègent des édifices spacieux ; les demeures des petits vignerons sont rassemblées en village. »

 

Ces mots sont ceux de Jean Jaurès, décrivant sa journée du 1er mai 1905 : ce jour-là, il était venu saluer les membres fondateurs des « Vignerons libres », l’une des toutes premières coopératives viticoles apparues sur le territoire français. Celle-ci existe toujours aujourd’hui : elle s’appelle les « Vignerons du Pays d’Ensérune », et vous en faites partie, Geneviève TAPIÉ, vous qui êtes issue d’une longue lignée de vignerons.

 

La République, aujourd’hui, salue bien sûr en vous la viticultrice, la chef d’entreprise. Chef d’entreprise soucieuse, je le signale, d’organiser au mieux le passage de témoin entre les générations – c’est l’un des grands enjeux de notre temps : depuis 2010, dans votre exploitation, vous préparez la relève avec un jeune agriculteur appelé à vous succéder, en lui transmettant vos savoirs et vos compétences.

 

La République veut également vous témoigner sa gratitude pour votre engagement citoyen en faveur des droits des femmes.

 

Dans ce domaine, la France et l’Europe savent qu’elles peuvent compter sur vous, et depuis longtemps. Déléguée régionale aux droits des femmes de 1981 à 1986, vous avez été à l’origine de la création des centres d’information sur les droits de la femme en Languedoc-Roussillon. Administratrice, depuis près de 25 ans, de la Maison de l’Europe de Montpellier, qui contribue à rapprocher l’Europe de ses citoyens – et de ses citoyennes –, vous avez souvent fait bénéficier l’Union européenne de votre expertise en matière d’égalité hommes-femmes, en particulier pour évaluer des projets-pilotes sur l’insertion des femmes dans l’emploi rural.

 

Aujourd’hui, vous êtes présidente de l’Assemblée des femmes de votre région, déclinaison de la structure lancée en 1992 par une grande figure de la cause des femmes, la ministre Yvette Roudy – que je salue. Vous animez également un autre projet, précieux, que vous avez lancé en 2009 : l’Observatoire régional de la parité du Languedoc-Roussillon.

 

Les vignobles languedociens sont une terre de mobilisation, d’engagement, d’abnégation dans l’épreuve. Le phylloxéra, les révoltes de 1907, les périodes de surproduction, les inondations, la concurrence étrangère… les défis n’y ont jamais manqué ! Celui que vous avez voulu relever est plus considérable encore : c’est celui l’égalité entre les hommes et les femmes. Aujourd’hui, Geneviève TAPIÉ, la Nation vous en remercie.

 

Commentaires

Ma chère Geneviève, une distinction qui fait honneur à ton parcours et tes engagements, que j'observe pas si loin que ça. Il s'agit là certes une consécration, mais ton chemin est loin d'être terminé, nous avons encore beaucoup de combats à mener. Tu pourras compter sur moi. Retour au bercail en perspective. Je t'embrasse.

Écrit par : Nadine Cottet | 25 juillet 2013

Les commentaires sont fermés.