statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 juin 2013

Compte rendu de l'AG du 13 mai 2013 avec Conférence débat de Danielle Bousquet, Présidente du Haut Conseil pour l'égalité FH

AssembléeDesFemmes_logo 2.jpgLe lundi 13 mai 2013, Monsieur Renaud Calvat, maire de Jacou, accueillait en sa mairie l’Assemblée générale de « l’Assemblée des femmes-Observatoire régional de la parité du Languedoc-Roussillon ».

Soleil printanier et petit air de fête quand Madame Geneviève Tapié, présidente de notre association, souhaite la bienvenue à Madame Danièle Bousquet, invitée d’honneur et présidente du Haut Conseil pour l’égalité des femmes et des hommes. Accueil chaleureux, assemblée nombreuse, invités de marque…

 

Ce fut une belle AG. L’une de ces réunions où l’on se rend, parfois, oserait-on l’avouer, en traînant un peu les pieds et qui laisse un excellent souvenir. Comme une impression de gaieté en même temps que d’espoir et de confiance...

La suite ...AG 13 mai 2013 COMPTE RENDU.pdf

A côté de Renaud Calvat, maire de Jacou, étaient présents des parlementaires : Fanny Dombres Costes, Anne Yvonne Ledain, Sébastien Denaja, députés de l’Hérault ; des femmes maires : Pilar Chaleyssin, Présidente de l’Association des maires du Gard, Roseline Boussac, maire de Bonnevaux, Marie-Christine Bousquet, maire de Lodève, Jeanine Rouvière, ancienne maire de Balsiège en Lozère ; l’ensemble des conseillères générales de l’Hérault : Marie-Christine Bousquet (Lodève), Monique Pétard, Claudine Vassas-Mejri et Sylvie Buffallon (Montpellier) ; des élus locaux : Michaël Delafosse, adjoint chargé de l’Urbanisme à Montpellier, Dolorès Roqué, ancienne députée de Béziers, conseillère municipale ; des responsables politiques dont Hussein Bourgi, Premier secrétaire fédéral du PS dans l’Hérault accompagné de Mireille Arents et Sarra Barek, responsables et animatrices de la Commission des droits des femmes de la Fédération du PS de l’Hérault. Etaient également présents des responsables d’associations, Anne-Lise Barral, déléguée régionale du NID, Geneviève Duché, Présidente nationale de l’Amicale du NID ; des Femmes chefs d’entreprise en nombre ; Martine Viguier, experte des Réseaux professionnels ; des représentantes des CIDFF dont la présidente régionale Michèle Mercadier ; Sophie Fages, présidente du Comité Languedoc-Roussillon de la Fondation pour la recherche médicale… Et Aurélia Troupel, Maître de conférence en science politique à l’Université de Montpellier 1.

19 juin 2013

Projet de Loi sur le non cumul : l'avis du Haut conseil pour l'égalité entre les femmes et les hommes

Le Haut Conseil appelle tous les parlementaires, au-delà de leur appartenance politique, à soutenir et à renforcer le projet de loi interdisant le cumul d’un mandat de parlementaire national et européen avec une fonction exécutive locale.

Cette interdiction – qui concernerait aujourd’hui environ 80%(1) des parlementaires - constitue un levier majeur pour la parité en politique.

L’étude publiée par le Haut Conseil le 2 avril dernier avait en effet montré que les hommes parlementaires cumulent bien davantage dans l’espace, dans le temps, et à des postes à plus fortes responsabilités que leurs homologues féminins. L’espace libéré par une limitation du cumul des mandats constituerait une réelle chance à saisir pour faire progresser la parité en politique.

Néanmoins, les progrès à réaliser en terme de parité, comme plus globalement en terme de respiration démocratique, sont tels, que le Haut Conseil recommande, dans un avis adopté en Assemblée plénière le 13 juin, de :
- limiter le cumul du mandat parlementaire à un mandat électoral supplémentaire, soit deux mandats concomitants
- limiter le cumul des mandats parlementaires à deux mandats successifs - attribuer un-e suppléant-e du sexe opposé au/à la candidat-e à tous les scrutins uninominaux majoritaires et à évaluer les effets de cette mesure après deux renouvellements consécutifs du mandat concerné
- moderniser le statut de l’élu-e.

L’avis dans son intégralité est disponible sur le site du HCEfh : http://bit.ly/16dYpID.
L’étude dans son intégralité est disponible et téléchargeable ici : http://bit.ly/16EGWKv.

(1) Ce chiffre correspond à la part des parlementaires exerçant également une fonction de maire ou maire
d'arrondissement, d'adjoint au maire, de président ou vice-président de conseil général, de président ou vice-président de conseil régional ainsi que de président ou vice-président d’intercommunalités (EPCI).