statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 janvier 2013

Promotion du 1er janvier de la Légion d’Honneur : l’Assemblée des femmes-Observatoire régional de la parité à l’honneur

AssembléeDesFemmes_logo 2.jpg 

Sur proposition du Premier Ministre, le Président de la République, François Hollande, vient de nommer Mme Michèle Mercadier, Chevalier de la Légion d’Honneur.  Membre fondatrice de l’Assemblée des femmes-Observatoire régional de la parité du Languedoc-Roussillon, l’audoise Michèle Mercadier préside à Montpellier le réseau régional de cinq CIDFF en Languedoc-Roussillon. Conseillère municipale de Narbonne 1989 à 2001, Mme Mercadier qui a siégé au Conseil régional Languedoc-Roussillon de 2001 à 2004, est actuellement vice-présidente déléguée du Conseil économique et social régional (CESER).

            Mr Jacques Bascou, maire de Narbonne, ancien député de l’Aude, membre d’Honneur de l’Assemblée des femmes-Observatoire régional de la parité du Languedoc-Roussillon depuis 2009, Chevalier de la Légion d’Honneur et Mme Mireille Lacombe, vice-présidente du Conseil général du Puy de Dôme,  Chevalier de la Légion d’Honneur  figurent par ailleurs dans la même promotion qui honore ausssi "la séto-bretonne"  Mme Danièle Bousquet, Présidente nationale de l'Assemblée des femmes et ancienne députée des Côtes d'Armor.

            L’Assemblée des femmes-Observatoire régional de la parité du Languedoc-Roussillon se félicite de l’honneur  républicain accordé une fois  de plus à ses membres.

Cependant, depuis le vote de la loi du 6 juin 2000 sur la parité, le réseau d’associations féminines Demain la Parité publie les statistiques sur la part réservée aux femmes dans les nominations et promotions aux ordres nationaux (Légion d'Honneur et Mérite).

Le Réseau souligne que « la promotion du 1er janvier qui vient de paraître au Journal Officiel ne compte que 44% de femmes, alors que celle du 14 juillet 2012, la première sous la présidence de François Hollande en comptait 47% ». Ainsi, Demain La Parité regrette la timidité du Premier ministre  dans les  promotions de femmes à des grades supérieurs, « une seule femme au titre de commandeur, contre 5 hommes. Il en est de même pour les officiers : 1 femme et 6 hommes ».           

           

Les commentaires sont fermés.