statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06 novembre 2012

Messieurs les candidats

Dès le 15 novembre, le 76e Congrès du Parti socialiste de Toulouse (26/28 octobre 2012) trouvera sa traduction locale dans le renouvellement de ses dirigeant(e)s par les fédérations départementales.

            Celle de l’Hérault,  « mise en tutelle » pendant deux ans par la Direction nationale s’est vue privée de décider seule tant sur des questions concernant la gestion que l’octroi des investitures aux élections. Les succès engrangés ont validé des  choix nationaux même s’ils n’ont pas fait de la parité leur première priorité. L’invalidation de l’élection (à 10 voix de majorité) de la candidate de la 6° circonscription législative de Béziers en témoigne. Dans un Rapport de janvier 2011, l’Observatoire régional de la parité du Languedoc-Roussillon avait démontré, que sur les 9 circonscriptions héraultaises, la 6e était la plus difficile pour le Parti socialiste.

            Quatre candidats sont donc en lice pour le poste de Premier secrétaire fédéral, un poste clef, notamment pour la parité. En effet, la promotion des femmes socialistes aux responsabilités politiques se lit en France à l’aune de la sensibilité du Premier secrétaire fédéral à cette question.

            La lecture des professions de foi que les militant(e)s viennent de recevoir nous renseigne sur cette volonté clairement exprimée par seulement la moitié des candidats.

            Deux des impétrants sur quatre affichent un Comité de soutien dont le plus « paritaire »  propose 23,72 % de femmes contre 18,18% pour l’autre.

            Enfin, dans une belle unanimité, tous se proclament de François Hollande et apportent bien entendu leur soutien au Président de la République.

            A ce propos, ce dernier m’a écrit.

            Et il me dit (31 octobre 2012) entre autres « l’importance toute particulière » qu’il attache « au respect de la parité », en m’assurant de « sa détermination sans faille à faire observer les droits des femmes dans la société, à accroître les garanties d’égalité et à faire disparaître toute discrimination à leur égard (…) ».

            Au boulot, Messieurs les candidats !

Les commentaires sont fermés.