statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 septembre 2012

Crieurs publics

Au motif  que « le temps presse » la publication dans Le Monde  du 17 septembre d’une tribune signée de 77 députés PS appelant, en tant qu’engagement de campagne de François Hollande à l’application rapide du droit de vote des étrangers aux élections locales me laisse perplexe.

            Si l’on pourrait mettre cela sur le compte de l’inexpérience parlementaire des plus jeunes élus d’entre eux, rien n’explique que des députés expérimentés – dont une ancienne ministre de François Mitterrand ; ce dernier avait dû renoncer à cette proposition qui figurait pourtant à son programme de 1981- interpellent en free lance le Président de la République pour n’avoir pas réglé en trois mois une question qui demeure en suspend depuis trente ans. Et au-delà de raisons qui pourraient sous-tendre une telle démarche, je m’interroge sur l’idée que se font ces 77 signataires sur le rôle du Groupe socialiste à l’Assemblée nationale et au delà sur leur propre rôle.

            Qu’il y ait explications, expressions, débats des députés sur telle ou telle question légitime la démocratie parlementaire.  Toutefois me semble-t-il cette démocratie s’exprime au sein des groupes politiques, et en l’occurrence celui présidé par Bruno Le Roux.

            Rien  n’empêche dès lors les 77 de recueillir par leur capacité de convaincre au sein du Groupe, la  majorité nécessaire pour inscrire en urgence à l’agenda politique le droit de vote des étrangers.

            Sauf à vouloir en passant outre, se muer en crieurs publics pour amadouer leurs électeurs.

            Au risque de gêner François Hollande, sans le succès  duquel, rappelons le, une grande majorité d’entre aux n’aurait pas été élue.  

Les commentaires sont fermés.