statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 janvier 2012

Invitation à la presse

AssembléeDesFemmes_REGION_logo 1.jpg

Parité politique – Egalité professionnelle :

des propositions pour l’action 

 

En présence de la Vice-présidente de la Région Languedoc-Roussillon, Déléguée au Développement économique

Vous êtes invité(e)

Le vendredi 10 février 2012 à 17 h 30

Salle du rez-de-chaussée de la Maison du Département

Rue Guillemette à NIMES

 

à la présentation des actes de la   1ère Conférence régionale des femmes du Languedoc-Roussillon « Synthèse pour l’action : un rapport d’avenir ».

Ce rapport résume et met en perspective les travaux qui, le 19 novembre dernier à l’Hôtel de Région, à Montpellier, ont rassemblé expertes, universitaires, élus et élues, chefs d’entreprise et représentantes d’associations sur le thème « L’égalité homme-femme : critère fondamental de la démocratie et moteur du développement économique régional ».

Cette réflexion collective de participantes et participants, venus de France, d’Espagne, de Suisse, d’Allemagne et d’Autriche, se traduit par 21 « préconisations pour l’action » dans les domaines de la vie politique, des entreprises, de l’emploi, de la vie personnelle et familiale, des violences faites aux femmes et des médias. Ces propositions seront rendues publiques lors de cette réunion du 10 février.

Un tour de table éclairera les questions abordées. Il rassemblera :

- Elisabeth Viola, directrice régionale de la Caisse des Dépôts et Consignations,

- Florence Amphoux, présidente de la délégation de Montpellier de l’Association Mondiale des Femmes Chefs d’Entreprise,

- Anne Devailly, journaliste, spécialiste de l’économie régionale.

 

Ces contributions à un débat public de pleine actualité sont la résultante des travaux et des actions conduits depuis 2009 par l’Assemblée des Femmes du Languedoc-Roussillon - Observatoire de la parité du Languedoc-Roussillon, que préside Geneviève Tapié.

 

CONTACT :   emc.tapie.genevieve@wanadoo.fr

28 janvier 2012

Les filles... de la Région

Les filles... de la Région

 

P1180820.JPG

Quarante cinq ans séparent la photo prise la semaine dernière à Perpignan, je suis entourée de la Présidente du Conseil général des Pyrénées-Orientales, Hermeline Malherbe et de sa Vice-présidente, Ségolène Neuville, de l'histoire que Sophie, une autre élue locale non de moindre importance, m'a racontée au même moment : jeune enseignante,  dejà mère d'un petit garçon, elle se retouve enceinte à la fin des années 60 des oeuvres de l'homme dont elle comptait se séparer. On a beau habiter à ce moment là une ville universitaire, impossible d'avorter. " J'étais, m'a -t-elle confiée, prête à sacrifier ma vie, pour me délivrer de cet enfant dont je ne pourrais une fois seule supporter la charge". En désepoir de cause je suis partie au Maroc. J'ai traversé l'Espagne en voiture et je me suis faite avorter. Et une fois délivrée, étendue sur mon lit dans la clinique qui m'avait accueillie, je recevais avec étonnement les prévenances des infirmières,  c'était des infirmières suisses. Et je me disais : ici on s'inquiète de mon bien être, alors qu'en France, je risquais d'être jetée en prison".

Est-il utile de rappeler que la Loi Neurwith qui a autorisé la contraception dans notre pays votée en 1967 n'a réellement reçue les décrêts d'application que plusieurs années après, et que l'autorisation donnée aux femmes d'avorter, la Loi Weil,  date de 1974 ?

Deux avancées importantes qui n'ont pu être obtenues qu'après le  droit de vote des femmes, en 1944. Pourtant près de 25 ans ont été nécessaires pour inscrire ces questions majeures de la liberté des femmes à l'agenda politique. Il faut dire que  bien qu'éligibles, elles étaient alors très peu représentées dans les assemblées où se prenaient les décisions capables de changer leur vie.

La Loi sur la parité du 6 juin 2000 , imposée par les les femmes aux politiques a permis un bon en avant.

Gageons que les prochaines législatives conforteront ces positions que la photo prise aux voeux de la Présidente du Département des PO illustre largement.

Car, comme l'a dit Françoise Gaspard dans sa communication à notre 1ere Conférence régionale des femmes du Languedoc-Roussillon le 19 novembre à l'Hôtel de Région à Montpellier : "Certes, la parité ne résoudra pas tous les problèmes de la société. L'Histoire ne s'achèrera pas avec elle. Elle l'aura simplement fait avancer".

16 janvier 2012

Faites ce que je dis...

Le site Des Nouvelles News, http://www.lesnouvellesnews.fr, animé par Isabelle Germain, ancienne journaliste au Nouvel Economiste, révèle ce matin que le Secrétaire national du Parti socialiste, Christophe Borgel, un « parisien » chargé des investitures aux élections législatives, vient de se servir au détriment des femmes socialistes, en s’auto-attribuant la 9e circonscription de la Haute-Garonne, au motif que, dans cette circonscription initialement féminisée,  deux candidates s’affrontaient. Comme si l’affrontement politique était interdit aux femmes.

            Le pire c’est qu’il justifie ce « parachutage » dans un coin douillet pour la gauche, par la désignation dans le département d’une candidate sur une circonscription non réservée, en violant allègrement, Christophe Borgel a présidé la Commission nationale d’enquête sur les résultats du vote de la 9e circonscription, l’esprit de la parité : les femmes et les hommes sont autorisés à concourir à l’investiture dans les circonscriptions non féminisées.

            La Commission des droits des femmes de la Fédération de la Haute –Garonne, conduite par Virginie Houadec l’entend ainsi.

            Espérons que le Secrétaire national aussi. Car les électeurs de la Haute-Garonne et ceux de François Hollande attendent au minimum des socialistes qu’ils disent non seulement ce qu’ils font, mais aussi fassent ce qu’ils ont dit. Pour la parité, et pour le reste.

            A bon entendeur, salut !

           

 

12 janvier 2012

Ecoutez Sur Radio Pays d'Herault Geneviève Tapié invitée de "Paroles Politique"

 

logo_RPH.jpg

 

Ecoutez Sur Radio Pays d'Herault


Geneviève Tapié invitée de "Paroles Politique"


- Dimanche 15 Janvier à 11 h

Geneviève Tapié, présidente de l’Assemblée des femmes, Observatoire de la parité du Languedoc-Roussillon.

 

- Parce que partout où il y a du pouvoir et de l’influence les femmes sont, malgré la loi encore sous représentées, L’Assemblée des femmes s’est donnée les missions d’Observatoire de la parité du Languedoc-Roussillon.

 

Avec l’appui de la Région Languedoc-Roussillon et le support de « L’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes, Service du Premier ministre à Paris », inlassablement, nous oeuvrons pour faciliter et promouvoir l’accès des femmes dans toutes les sphères de la vie publique, là où se prennent en démocratie les décisions qui conditionnent votre vie de tous les jours.

A écouter :

- dimanche 15 janvier à 11h

11 janvier 2012

LA PARITE AU COEUR DU DEBAT ACCENT DU SUD 12 JANVIER 2012