statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28 janvier 2012

Les filles... de la Région

Les filles... de la Région

 

P1180820.JPG

Quarante cinq ans séparent la photo prise la semaine dernière à Perpignan, je suis entourée de la Présidente du Conseil général des Pyrénées-Orientales, Hermeline Malherbe et de sa Vice-présidente, Ségolène Neuville, de l'histoire que Sophie, une autre élue locale non de moindre importance, m'a racontée au même moment : jeune enseignante,  dejà mère d'un petit garçon, elle se retouve enceinte à la fin des années 60 des oeuvres de l'homme dont elle comptait se séparer. On a beau habiter à ce moment là une ville universitaire, impossible d'avorter. " J'étais, m'a -t-elle confiée, prête à sacrifier ma vie, pour me délivrer de cet enfant dont je ne pourrais une fois seule supporter la charge". En désepoir de cause je suis partie au Maroc. J'ai traversé l'Espagne en voiture et je me suis faite avorter. Et une fois délivrée, étendue sur mon lit dans la clinique qui m'avait accueillie, je recevais avec étonnement les prévenances des infirmières,  c'était des infirmières suisses. Et je me disais : ici on s'inquiète de mon bien être, alors qu'en France, je risquais d'être jetée en prison".

Est-il utile de rappeler que la Loi Neurwith qui a autorisé la contraception dans notre pays votée en 1967 n'a réellement reçue les décrêts d'application que plusieurs années après, et que l'autorisation donnée aux femmes d'avorter, la Loi Weil,  date de 1974 ?

Deux avancées importantes qui n'ont pu être obtenues qu'après le  droit de vote des femmes, en 1944. Pourtant près de 25 ans ont été nécessaires pour inscrire ces questions majeures de la liberté des femmes à l'agenda politique. Il faut dire que  bien qu'éligibles, elles étaient alors très peu représentées dans les assemblées où se prenaient les décisions capables de changer leur vie.

La Loi sur la parité du 6 juin 2000 , imposée par les les femmes aux politiques a permis un bon en avant.

Gageons que les prochaines législatives conforteront ces positions que la photo prise aux voeux de la Présidente du Département des PO illustre largement.

Car, comme l'a dit Françoise Gaspard dans sa communication à notre 1ere Conférence régionale des femmes du Languedoc-Roussillon le 19 novembre à l'Hôtel de Région à Montpellier : "Certes, la parité ne résoudra pas tous les problèmes de la société. L'Histoire ne s'achèrera pas avec elle. Elle l'aura simplement fait avancer".

Les commentaires sont fermés.