statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23 novembre 2011

Courage, fuyons !

Communiqué de presse de l'Observatoire national de la parité entre les femmes et les hommes, Service du Premier ministre, Paris :

Parité politique : « Courage, fuyons ! »

A la veille des investitures pour les prochaines élections législatives de 2012, les membres de l’Observatoire rappellent que la parité est inscrite à l'article 1er de la Constitution.

Or, aujourd'hui, 81,5 % des députés sont des hommes et les partis préfèrent encore supporter les pénalités financières.

Les Françaises et les Français attendent que la représentation nationale soit à l'image de la société.

Dans les faits, les stratégies électorales, stratégies discriminantes, continuent à primer sur l’enjeu démocratique qu’est l’égalité entre les femmes et les hommes.

Concrètement, les membres de l’Observatoire recommandent aux partis politiques de :

  • cesser de cantonner les femmes soit dans des circonscriptions réputées non gagnables, soit dans un rôle de suppléant ;
  • désigner des femmes et des hommes, à parité, au sein des instances décisionnelles, notamment d’investiture.

Les femmes sont actrices de changement et les partis ne peuvent plus simplement les considérer comme la variable d’ajustement des stratégies politiques.

Les membres de l’Observatoire estiment qu’il n’y a de courage politique que dans la mise en pratique de cet objectif constitutionnel qu’est la

Commentaires

O! que c'est dur quand on à été investi par le suffrage universel ,que l'on à effectué plusieurs mandats,que comme les rois on se croyait investi à vie d'un droit divin,laisser sa place,à une femme en plus,que c'est dur,dur comme le cumul des mandats,je m'y plierais certes mais à condition qu'il n'y ai pas de passe droit auquel cas je resterais député-maire,avec toute la compétence que j'ai acquise laisser ce double mandat serait trop dur.Camarades députés ou sénateurs un peu de décence les cimetières sont peuplés de gens irremplacables

Écrit par : montagne | 24 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.