statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 octobre 2011

Un but dans la lucarne !

Beaucoup de monde hier soir à Montpellier Agglomération pour le lancement d’un cycle de quatre conférence-débats autour du thème « La place des femmes dans la société », et une véritable innovation : la présence d’un bout à l’autre du maître des lieux, Jean-Pierre Mourre, Président de l’Agglomération de Montpellier. Il connaît son dossier.

         A la question « Les femmes en politique ? La parité malmenée ? Dans les conseils généraux, moins de 5% de femmes dans l’Hérault ? Aux élections législatives, moins de femmes en Languedoc Roussillon qu’au lendemain de la 2eme Guerre mondiale ?, la réponse est oui, « ce n’est plus acceptable » ; l’avantage est au Président.  

         A la question concernant la réservation de circonscriptions législatives pour 2012  je pousse le mien  et formule ma proposition : féminisation par le PS de 5 des 9 circonscriptions législatives de l’Hérault. Ont été réservées, sur 7 circonscriptions disponibles, 1 circonscription en 1997 (1 élue) ; 2 en 2002 (aucune élue) ; 3 en 2007  (aucune élue). La progression conduit à 4 en 2011, plus une des deux nouvelles circonscriptions crées par le redécoupage de 2010 ; cela fait 5 !

         Jean-Pierre Mourre confirme, pour lui,  ce sera 5 ! Nouvel avantage au Président !

         Je connais trop la politique pour savoir que ce n’est pas gagné. Mais après François Hollande à l’occasion de la signature du Pacte de l’Egalité à l’Assemblée nationale le 27 septembre 2011, j’étais à ses côtés   - Présenter 50% de femmes au législatives ? «Oui, mais dans des circonscriptions gagnables. Ce sera un effort très important au lendemain de la primaire. Cet effort engage le candidat que je suis et aussi le PS. Seule la contrainte permettra d’aboutir. Et la contrainte financière qui suspend en totalité le financement des partis qui biaisent la loi est dissuasive. Car un parti privé de financement public ne peut plus vivre aujourd’hui » - , après Bruno Le Roux présent à l’Assemblée générale de l’Assemblée des femmes –Observatoire de la parité du LR du 10 février 2011 et nommé par François Hollande aujourd’hui  en charge des élections  - Parité aux législatives ? « Il faudra de la contrainte" - les femmes, ici,  ont un nouvel allié.

         Qui confie :  « 4 à 5, c’est marquer un but dans la lucarne » !

        

 

Les commentaires sont fermés.