statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 mai 2011

Doléances à la Deutsche Bank

L’un des ateliers du Congrès de l’association des femmes dirigeantes allemandes (« Verban Deutscher Unternehmerinnen », membre des Femmes Chefs d’entreprises mondiales)  qui avait lieu à  Dresde (Saxe) du 26 au 28 mai 2011 avait pour thème, « Eviter les conflits en établissant le dialogue ». Les travaux visaient la communication interne sur les projets de l’entreprise.

L’atelier avait pour modérateur Tobias Hieronymi, un membre prestigieux du Conseil d’administration de la Deutsche Bank.

Alors, l’occasion étant trop belle, les patronnes allemandes ne se sont pas privées pour orienter le débat comme elles l’entendaient en tançant vivement l’illustre dirigeant de la Deutsche Bank,  interloqué et sidéré de tant d’audace pour  « son manque de confiance aux femmes chefs d’entreprise au moment le plus fort de la crise financière ».

Le 9 février 2011, le patron de la Deutsche Bank, interrogé sur la pertinence d’introduire un quota de femmes dans les Conseils d’administration des entreprises, avait déjà estimé que faire entrer des femmes dans sa direction la rendrait « plus colorée et plus jolie ».

 En France, malgré leurs performances, les entreprises dirigées par des femmes ont du mal à accéder au capital ; les dossiers de financements présentés par les femmes se voient refusés plus de 33% de fois que ceux proposés par des hommes.

Preuve si nécessaire que le machisme bancaire est internationaliste et européen !

20 mai 2011

Paroles de Commandeure

photo Colette Kréde.jpgColette Kréder (photo)  Ingénieure, Directrice de l’Ecole politique féminine (Paris) de 1979 à 1994,  témoigne :

 

« J’ai commencé ma carrière au Ministère de l’Air en 1957 où j’avais en charge le financement de la recherche avancée dans le domaine des semi-conducteurs, entre autres. J’y suis restée 7 ans. Travaillant dans un milieu très masculin, j’ai dû apprendre à faire valoir mon point de vue, donc à me défendre, moi qui étais très timide...

 

En 1971, j’ai crée ma propre entreprise: la Société Soredi, société de service dont l’activité principale était la rédaction de documentations techniques pour les armées (armée de terre principalement).

J’étais une des premières femmes à cette époque créatrice d’entreprises. Rapidement la Soredi est devenue une des sociétés leaders pour l’établissement de documents approvisionnement et maintenance des systèmes d’armes.

Cette présidence n’a pas été de tout repos : les banquiers ne faisait pas facilement confiance à une femme, les concurrents utilisaient tous les moyens pour déstabiliser l’entreprise ; paradoxalement, ce sont les clients militaires qui m’ont apporté leur soutien... ».

 

            Parole d’unegaulliste de gauche élevée au rang de Commandeure de la Légion d’Honneur.

 

16 mai 2011

L'Observatoire à Matignon

 

C'est mercredi à l'Hôtel Matignon Midi-Libre 13-05-11 GT Matignon.pdf que le Premier ministre accueillera le réseau "Demain la parité" avant de remettre à l'une de ses fondatrices, Colette Kréder, la cravate de Commandeur de la Légion d'honneur.

DSCN2111.JPG

Colette Kréder, à gauche sur la photo, est l'ancienne directrice de l'Ecole Polytechnique féminine à Paris. Une personnalité de poids et de renom qui entre dans l'actualité de la Région Languedoc Roussillon. Le Conseil régional vient d'inscrire dans le cadre des priorités de sa politique d'égalité des chances, l'installation  prochaine de Polytechnique féminine à Montpellier.

07 mai 2011

Nouveau rapport et ... suite

AssembléeDesFemmes_REGION_logo 1.jpgNotre nouveau Rapport :

" Les femmes dans les Conseils généraux du Languedoc Roussillon : aujourd'hui après les élections cantonales, demain, avec la réforme territoriale, à la Région et au Département "( Préface de Hermeline Malherbe, Présidente du Conseil général des PO. Doc. 32 pages , avril 2011) :  les résultats des élections cantonales permettent de produire l’analyse de la place des femmes dans les Assemblées départementales de la région. Au delà du scrutin de mars dernier, ce rapport examine les conséquences de la réforme territoriale, telle qu’elle a été votée en novembre 2010. Il dresse ainsi l’état des lieux et trace les perspectives à l’horizon de 2014.

est disponible  auprès de Monique Barbe, 6 rue Maurice Lacroux - 11300 Limoux

Rapport cantonales avril 2011 souscription.doc

Prochaine étape de travail : " La parité dans la sphère économique du Languedoc Roussillon " :

L’Article 1er de la Constitution, modifié le 23 juillet 2008, favorise, non seulement « l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats et aux fonctions électives », mais aussi « aux responsabilités professionnelles et sociales ». Au début de l’année 2011, une loi a fixé à 40% le seuil minimum de représentation des femmes au sein des conseils d’administration et de surveillance des grandes entreprises[1].

 

 Dans ce contexte, ce rapport qui met en perspective la place des femmes dans les mandats des entreprises, en tant que représentation active des femmes chef d’entreprise dans l’édifice institutionnel, s’inscrit dans la continuité de trois  études sur la représentation des femmes au cœur du pouvoir politique régional que l’Observatoire régional de la parité du Languedoc Roussillon animé par L’Assemblée des femmes a réalisé entre novembre 2009 et  avril 2011[2].

 

Publication : juin/juillet 2011.



[1] Loi n°2011-103  du 27 janvier 2011 relative à la représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des conseils d’administration et de surveillance et à l’égalité professionnelle.

[2]  « Les femmes dans la vie publique régionale. Radiographie de la parité en Languedoc-Roussillon », doc 87 pages, L’Assemblée des femmes – Observatoire régional de la parité du Languedoc-Roussillon, juillet 2009.

« Législatives 2012. Objectif : parité des élues. Proposition de méthode pour favoriser la représentation nationale », doc 40 pages, L’Assemblée des femmes – Observatoire régional de la parité du Languedoc-Roussillon, janvier 2011.

« Les femmes dans les conseils généraux du Languedoc Roussillon, aujourd’hui après les élections cantonales, demain à la Région et au département avec la Réforme territoriale », doc 32 pages, L’Assemblée des femmes – Observatoire régional de la parité du Languedoc-Roussillon, avril 2011.

 

01 mai 2011

Nouveau rapport : le point de vue de Midi-Libre

AssembléeDesFemmes_REGION_logo 1.jpgDans un article publié le 29 avril 2011, Midi-Libre donne son point de vue sur le nouveau rapport nous venons de publier : Rapport Cantonales Midi-libre 29-04-11.pdf

" Les femmes dans les Conseils généraux du Languedoc Roussillon : aujourd'hui après les élections cantonales, demain, avec la réforme territoriale, à la Région et au Département "( Préface de Hermeline Malherbe, Présidente du Conseil général des PO. Doc. 32 pages , avril 2011) :  les résultats des élections cantonales permettent de produire l’analyse de la place des femmes dans les Assemblées départementales de la région. Au delà du scrutin de mars dernier, ce rapport examine les conséquences de la réforme territoriale, telle qu’elle a été votée en novembre 2010. Il dresse ainsi l’état des lieux et trace les perspectives à l’horizon de 2014.

Le rapport est disponible contre un chèque de 12,50 euros à l'ordre de l'Assemblée des femmes du LR  à adresser à :

Monique Barbe, 6 rue Maurice Lacroux - 11300 Limoux