statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 février 2011

La phrase du jour

CFOR20110208A01.JPG" Il y a 30 ans, j'aurais sauté au plafond d'indignation. Mais je suis devenue indulgente"; une phrase que j'ai  prononcée à propos du patron de la Deutsche Bank qui estime que faire entrer des femmes dans sa direction la rendrait "plus jolie et plus colorée" et rapportée par Midi-Libre d'aujourd'hui.

C'est vrai! Je ne suis pas opposée a davantage de taches "colorées" sur les bancs de l'Assemblée nationale ou du Sénat. Et si en Allemagne, c'est la condition pour faire plier Mme Merkel, elle s'oppose à l'instauration de quotas pour imposer des femmes dans les conseils d'administration des grandes entreprises, je veux bien faire plaisir à Mr Josep ACKERMANN, le patron de la toute puissante Deutsche Bank.

Par contre, si vous me demandez ce que je pense de Mr Berlusconi, alors, je joins ma voix à celles des féministes italiennes qui lassées de ses frasques, ont décidé de monter au créneau . Et à  l'unisson de Midi-Libre,  c'est au  Monde de titrer encore aujourd'hui, "Ni putes ni mammas!".

Et quand la presse sort de son indiférence vis a vis de la question des femmes, alors, c'est qu'on avance. Cela vaut bien un peu de couleur dans  la laine froide des complets masculins.

 

Les commentaires sont fermés.