statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 novembre 2010

« Place aux femmes »

S'il est élu demain pour succéder à Georges Frêche à la présidence de la Région Languedoc Roussillon, Mr Christian Bourquin a décidé de faire « Place aux femmes ». Tout au moins dans son département d'origine, il est président du Conseil général des Pyrénées -Orientales, où une femme, Mme Hermeline Malherbes devrait, législation sur le non cumul de deux exécutifs locaux, à son tour lui succéder.

            C'est une grande première. Mme Malherbes sera la première femme à occuper le fauteuil de présidente du conseil général dans ce département. Elle suit Mme Janine Bardou, première présidente de conseil général en France, qui a présidé le Conseil général de la Lozère de 1985 à 1994. Depuis plus de quinze ans,  les cinq conseils généraux du Languedoc Roussillon n'avaient pas connu de présidentes. Malgré l'avènement de la parité.  

            Les conseils généraux à l'opposé des Conseils régionaux sont les assemblées les moins féminisées de France.

            La décision de Mr Bourquin n'en a que plus de poids, et les mérites de Mme Malherbes sont d'autant plus importants.

            En France, seules cinq femmes détiennent aujourd'hui le pouvoir dans un conseil général. Mme Rachel Mazuir, PS, Ain ; Mme Anne d'Ornano, DVD, Calvados ;  Mme Josette Durieu, PS, Hautes-Pyrénes ;  Mme Marie Françoise Pérols-Dumont PS, Haute-Vienne ; Mme Claude Roiron , PS, Indre et Loire.

            Mme Hermeline Malherbes devrait être la sixième, et la cinquième présidente socialiste.

            L'Assemblée des femmes-Observatoire régional de la parité du Languedoc Roussillon se réjouit de cette promotion. A titre plus personnel, je souligne que mes 40 ans de combats pour la parité menés dans cette région n'auront  peut-être pas été vains.

           

 

 

12:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

sur la liste de Georges Freche il devait y avoir une femme en seconde place, pourquoi n'est ce pas elle qui devient PRésidente ??

Écrit par : olympe | 09 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.