statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 septembre 2010

Confirmation

« Chez les catholiques», nous renseigne le Petit Larousse, la confirmation « est un sacrement administré par l'évêque, qui affermit dans la grâce du baptême ». Le prélat donne une légère tape sur la joue de l'enfant agenouillé devant lui dans le cœur de la cathédrale. Joyeusement à l'époque, je devais avoir 10 ans, les mauvais esprits du catéchisme traduisaient : « On va prendre notre baffe ! ».  

            Eh bien ce matin, ce n'est pas l'évêque de Montpellier, mais une éminence de la direction du Parti socialiste qui nous la colle à froid. Le grand exercice démocratique, annoncé ubi et orbi (avec entre autres la parité à l'Assemblée nationale, le non-cumul des mandats et LA rénovation) dans le discours de La Rochelle de Martine Aubry d'août 2009, des primaires "ouvertes "pour désigner qui des papabile serait candidat (e) à la présidentielle de 2012, part en fumée.

            De fait, affirme Claude Bartholomé, un proche de la Première secrétaire « nous pourrions nous orienter vers une primaire de confirmation, où des millions de Français viendront (s'agenouiller ?), donner leur énergie à celui ou celle qui pourra permettre à gauche de gagner » (Midi-Libre, 25 septembre 2010).

            Après mon exclusion a la suite des régionales, Communiqué 23 février 2010.doc , j'étais en dernière position sur la liste de Georges Frêche, excommuniée par la suite  à Budapest (Martine Aubry m'a fait écartér du Prix pour la parité  le 6 mars dernier), Communiqué Budapest fev 2010.doc , il est hors de question pour moi de recevoir une confirmation, c'est déjà fait  il y  a longtemps à la Cathédrale de Béziers.

            Je ne sais pas si la Première secrétaire a reçu ce sacrement de l'Eglise.

            Mais il faut qu'elle sache que le Parti socialiste n'est pas la bonne chapelle. Et redire à ses cardinaux que jusqu'ici, chacun avait compris que les primaires étaient une méthode ouverte de désignation.

            Et pas une cérémonie de confirmation du mode de son élection à la suite du Congrès de Reims.

11:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.