statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 juillet 2010

La colère d’Yvette

C'est le Magazine Mariane de cette semaine qui le rapporte. L'ancienne Ministre des droits de la femme de François Mitterrand, Yvette Roudy a poussé un grosse colère contre l'abstention des socialistes lors du vote de la loi interdisant le voile intégral, dite, loi antiburqa.

            Adoptée en première lecture à l'Assemblée nationale le 13 juillet par 335 voix contre une, celle d'un député UMP, les Verts, et les socialistes se sont abstenus au motif « du risque juridique » présenté par une telle loi, à savoir une censure possible du Conseil constitutionnel.

            Dis plus clairement, cela s'appelle le manque de courage. D'un côté, le PS ne voulait pas mélanger ses voix à celles de l'UMP (même pour protéger les droits des femmes), et de l'autre, il ne voulait pas se mettre à dos une partie de son électorat, femmes et féministes notamment, favorables à la loi contre la burqa.

            Yvette Roudy a donc écrit à Jean-Marc Ayrault, le président du Groupe socialiste pour « l'engueuler », et elle sait faire : « Les fondementalistes ne sont pas fous, ils commencent par la burqa, ensuite ils demanderont des piscines et des classes séparées ( ...) ils savent que pour certains socialistes cette question n'est pas toujours prioritaire ».

            J'ajoute que celle relative aux femmes en général ne l'est toujours pas.

            Vous faisant grâce des mille exemples qui me viennent immédiatement en mémoire, je rappellerai simplement qu'en d'autres temps, d'autres socialistes avaient, en entraînant le reste de la Gauche parlementaire, apporté leurs suffrages à la Loi Veil sur la dépénalisation de l'avortement que la seule majorité de droite n'aurait pas réussi à faire passer.

            C'était en 1974. Donc pour certain(e)s aux calendes grecques.

            Seule Yvette ne l'a pas oublié. Et seulement deux députés socialistes, Aurelli Felippeti et Manuel Vals (ils ont voté contre la Burqa) se sont souvenus qu'ils avaient introduit dans la Déclaration de principe de leur Parti, un nouvel article affirmant « le Parti socialiste est féministe ».

           Oui mais voilà, rien ne proclame dans cette Déclaration que « le Parti socialiste n'est pas hypocrite » !

            Je joins mon courroux à celui de Mme Yvette Roudy, par ailleurs présidente nationale et fondatrice de l'Assemblée des femmes.

11:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je suis tout a fait d'accord avec toi Geneviève le ps d'aujourd'hui' huit manque sérieusement de courage. Nous allons bientôt découvrir ce qu'il nous prépare pour les "primaire" si ce n'est pas un piège a c..... soyons vigilent ( j'ai toujours été contre ces primaire)Michel

Écrit par : Daurès Michel | 19 juillet 2010

Ce n'est pas pour rien qu'on essaie de lancer un nouvel hymne du parti, quand il y a peu encore les grandes réunions se terminaient avec La Grande Sophie : "Du courage, du courage, du courage..."

Écrit par : françoise | 14 août 2010

Les commentaires sont fermés.