statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 mars 2010

Planète Terre

Pilar Chaleyssin est présidente de l'Association des maires du Gard - un fait si rare, si loin de la parité qu'il faut souligner : elles sont, selon le décompte de l'Association des maires de France (http://www.amf.ass.fr) en tout et pour tout, 6 parmi nos 100 départements-, Mme Chaleyssin est aussi depuis 2 mandats, maire d'Aubais (2320 habitants).

photo076s présidente.jpgAlors, à l'occasion de la « Journée de la femme », elle, a avec son homologue de Bonnevaux, Roseline Boussac décidé de perpétuer «  une tradition instaurée par l'ancienne maire de Beaucaire, Mireille Cellier qui consiste à réunir chaque année à cette occasion  un groupe d'une vingtaine de femmes maires pour « discuter et échanger savoir faire et expérience ». Comme les hommes ! Et terminer leur journée « par la visite d'une commune »[1].

Bref, un rassemblement convivial ; hier à Générargues, Tornac et Massilargues -Antuech.

A 10 heures pétantes, elles sont à l'heure et près de 30, accueillies sur le parking de la Bambouseraie d'Anduze par le maire de Générargues, Michel Bénazet. Précision, la « Bambouserie, c'est chez lui, et nulle part ailleurs »! Concis, courtois, aimable, chaleureux, il a fait pour la météo de son mieux : il fait frisquet, mais franc soleil, la neige n'est encore pas très loin, mais ce n'est pas le courage qui manque !

Mme Négre, veste bleue ciel sur pantalon noir, petite fille du fondateur du site n'en a pas manqué. Et si les visiteurs sont rares ce matin, la Bambouseraie, par sa fréquentation est un immense succès touristique. Allées impressionnantes, bambous géants au dessus des têtes et palmiers en sous bois, espèces rares mais aussi camélias, hortensias (surtout ne pas trop les tailler !), et ce Ginkgo dont il faut se « méfier des espèces femelles pour l'odeur pestilentielle dégagée par leurs fruits » glisse, un brin provocateur Simon notre guide, chapeau de paille laotien traditionnel à la main. Il nous souhaitera « une journée pleine de lumière ». photo062bo bambouseraie.jpg

Et sera exaucé. En haut du chemin de « calades », les ruines du château de Tornac, il est midi, en sont écrasées. Francine Rieu, maire du village éponyme, 872 habitants, 18 hameaux dispersés sur 1900 hectares, explique, enthousiaste, son projet de restauration : mise en sécurité des visites,  création d'un lieu culturel, on parle aussi réseaux d'assainissement, de cœur de village, les projets à Tornac ne font pas défaut. La sénatrice Françoise Laurent-Périgot, elle suivra la journée d'un bout à l'autre, se fait plus attentive encore. « Pour les élections, Tornac est un village pilote, tant par son taux élevé de participation, que par ses tendances générales qu'on retrouve au niveau national » précise encore Mme Rieu.

Le Chasan, « un vieux cépage blanc oublié » , de Massillargues-Antuech, translucide,  frais, aux arrières saveurs de Chardonnay, présenté par Aurélie Genolher, maire et viticultrice « un vrai vin de femme » et servi avec diligence sur le pré du Château par deux conseillers municipaux, délie les langues. Mme Chaleyssin ne vient-elle pas de souhaiter la disparition de la Journée du 8 Mars, parce que plus nécessaire ?

photo080i Tornac.jpg« Alors, c'est vrai - à mi-voix, ces dames m'interpellent- le Président de la Région, il est macho ? ». Explication de texte entre deux bouchées du cake aux olives. « Et la maire de Montpellier, quand même, c'est lui qui l'a placée à l'endroit où elle est » ! On est choqué dans les petites (par leur taille) communes.

Déjeuner (léger) au Foyer communal. Aurélie Génolher commente, l'école, la mairie, le foyer avec cyberbanque intégrée ... et les mets préparés par la cuisinière des chambres d'hôtes du village.

A table, la vie des femmes maires n'est pas un long fleuve tranquille décidément, elles commentent : des administrés toujours plus exigeants, des budgets difficiles à boucler, le prix de la cantine toujours trop élevé, les inondations, la neige, les permis de construire et les règlements d'urbanisme et... ces conseillers municipaux, pas toujours ravis de l'autorité féminine, ceux aussi qui traînent un peu les pieds. Les anecdotes fusent... Les rires, ce n'est pas bien méchant,  aussi !

On passe à la Cave coopérative, 18 000 hectos, le président, Christian Vigne est aussi le suppléant de la Conseillère générale  Geneviève Blanc, y pratique la vente directe, 45% de la production part en bouteille. Les valeurs du terroir chevillées au cœur, il rame auprès de la grande distribution.  

Dégustation de la Carthagène (elle titre 17°) tirée directement de la cuve, on triche sur les quantités, derniers achats au caveau, puis on file (à pied) à l'atelier de Nicole le Fur, céramiste depuis 32 ans et présidente de l'Association Planète Terre.photo086e cave coop Massilargues Atuech.jpg

Le ton s'il le fallait était donné !

 Bulletin de cotisation 2010.doc

Rapport bon de souscription.doc

 

 

 

 

 

 



[1] « Les femmes sur la scène politique régionale. Radiographie de la parité en Languedoc Roussillon ».  Rapport de l'Assemblée des femmes-Observatoire de la parité du Languedoc Roussillon. Doc. 87 pages, juillet 2009. Page 12 : enquête sur les femmes maires du Languedoc Roussillon.

10:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.