statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03 mars 2010

Buzz

 

            Le communiqué envoyé à l’AFP par Mme Kréder, repris largement hier et aujourd’hui par le Quotidien régional de référence Midi-Libre (Voir « Communiqué du Réseau Demain la Parité », 2 mars 2010)

Lien Visualisation
http://www.journauxdumidi.com/kiosque/visualisation.php5?id=23975&pass=%241%24t5fP3Jse%24OvIYD.NGpl4rmmYv3cymW0

Lien Visualisation
http://www.journauxdumidi.com/kiosque/visualisation.php5?id=23990&pass=%241%249I9WN%2F5j%24rNzp8zb0IIy4.zz8of0YB0

 fait un véritable buzz  et agite le landerneau socialo-socialiste.

            Ce matin, sur France Inter, Martine Aubry a dit « qu’elle ne me connaissait pas ». J’en déduis donc que c’est par tirage au sort qu’elle aurait il y a 8 jours décidé mon exclusion !

            Rien de grave donc, si ce n’est les vagues de courriels que j’ai reçus depuis hier sur mon mail.

 

            A potron-minet, c’est le Bâtonnier Jacques Martin qui dégaine :

« Il me paraît essentiel de donner le plus de publicité possible à cette lamentable affaire.

 Je suis ma chère Geneviève de tout coeur avec toi.

 Le maire de Montpellier croit pouvoir inviter Aubry pour la journée de la femme.

 Je pense qu'il faudra leur rappeler cette atteinte grave à la démocratie.
Bien à toi »
Jacques Martin,

 

                suivi de près par Claude Marais (Agde) qui me dit « Geneviève, moi je te la donne cette médaille! (en réalité c’est un simple prix) » et qui poursuit :

« Je viens d'apprendre la stupidité de notre parti concernant la médaille qui devait t'être remise.
Pour ma part, et je pense pour tous les socialistes sincères, c'est avec plaisir que je te remet symboliquement cette médaille.
Je ne souhaite pas m'étendre sur la mesquinerie et la petitesse de Martine AUBRY dans cette affaire, qui invente ainsi la sanction rétroactive ! Une nouveauté que la droite ne reniera pas ! Cela me démontre que cette camarade n'est pas à la hauteur de la tâche de première secrétaire. Tâche pour laquelle elle a tant manœuvré !
De coeur avec toi , et ... raison de plus pour poursuivre le combat contre la bêtise ».
Claude Marais

 

                Vient ensuite Yves Empain (Sète) :

« Bonjour Geneviève, 

Ta réaction aux oukazes de Solférino est émouvante et juste.
J'aurais dû te l'écrire en premier, mais quand j'ai vu l'article du Monde 

http://partisocialiste.blog.lemonde.fr/2010/03/01/aubry-organise-un-happening-feministe-contre-freche/#xtor=RSS-32280322  sur la venue de Martine Aubry à Montpellier dans le cadre de la "Journée de la femme" transformée en machine de guerre anti-Frêche, je me suis précipité sur la Coopol, le Facebook du PS (mais aussi des sympathisants), et sur Facebook pour diffuser ton interview dans Midi-Libre.com et l'adresse de ton blog.  

Sur la Coopol, j'ai reçu cette réaction de Ghislaine Dausch, qui a créé un groupe contre les "Violences faites aux femmes" (c'est un des plus importants de la Coopol : 961 membres à cette heure). 

"Bonjour Yves, je viens de lire l'article de Geneviève Tapié ,sur son exclusion, et le mail lui interdisant de recevoir son prix, émanant de Martine Aubry. (après 38 ans de militantisme socialiste); c'est mesquin, médiocre, et tout sauf convivial ! Je suis sympathisante : mais cela fait un petit moment que j'ai décidé de ne pas prendre ma carte au parti, en voyant comment on exclut des gens ,pour la seule raison que leur avis diverge ! Et pourquoi exclure Georges Frêche, pour trois mots bien envoyés envers Fabius ? Mais Georges Frêche ne fait pas partie du Siècle, sans doute, et ne se laisse pas manipuler par les uns ou les autres : ce qui les gêne ! J'espère qu'il gardera sa région ! J'enlève Martine Aubry de ma liste de Coopains. Merci pour l'information ,Amicalement, Ghislaine." »

 Amitiés »

 Yves Epain

            et Manu, la haute fonctionnaire parisienne que je me dois de protéger, mais qui en rajoute :

« Bonjour à vous deux, 

Je suis sidérée par la réaction du PS.

Il semble que là aussi on fasse bien peu de cas de l'histoire des hommes et des femmes engagées.

L'heure des procès politiques annonce de tristes jours pour notre démocratie.

Malgré tout, bravo à la ténacité de Mme Gurmaï et encore toutes mes félicitations pour ce prix Geneviève, qui semble avoir été fait pour  toi, à ta vrai mesure ».

 Amitiés »

 Manu

 

                Hervé, reporter photographe :

« Communiqué ? C'est la crise du féminisme ?

Quand au PS (l'officiel), j'avoue qu'il a une attitude franchement pas catholique et réellement préoccupante pour le modeste citoyen laïque que je suis 

Bien amicalement »

Hervé, reporter photographe

 

            ouvre à midi la voie à, appelons le Mathieu, journaliste dans un important quotidien du Midi, qui me dit :

« Retour de vacances alpines, je découvre que le PS vous souffle le prix européen de la socialiste la plus engagée pour la parité, prix qui devait vous être décerné. Même si ma posture de journaliste m'impose une distance, permettez-moi de vous exprimer au moins mon simple regard de citoyen. Au delà du choix politique qui vous a coûté la récente exclusion du PS, cette nouvelle m'atterre car, à travers vous, c'est un long combat pour la parité en Languedoc-Roussillon qui ne se voit pas récompensé en si haut lieu. Même si vous n'êtes plus encartée dans le parti de Jaurès, c'est tout de même en son sein que vous avez lutté des décennies pour faire avancer la cause des femmes. En qualité de présidente de l'Assemblée des femmes du Languedoc-Roussillon, vos rapports minutieux sur l'état de la parité au fil des scrutins ont permis aux médias de pointer les causes profondes des discriminations, des réflexions et un état des lieux critique pour nourrir le débat démocratique.

Ainsi, je trouve cette "punition" à votre encontre totalement baroque, au sens premier du terme (une irrégularité dans une perle). J'apprécie aussi votre sérénité, votre tact, votre philosophie, votre persévérance, convaincu moi-même que bien des combats ne doivent pas être l'apanage d'un parti.

Et à titre de curiosité, je fais suivre à la blogueuse émérite que vous êtes, un mail reçu parmi cent mille autres, sur une initiative de femmes engagées dont vous avez sans doute déjà connaissance.

Bien cordialement ».

 

                Le Docteur Brigitte Cohen de Balaruc les Bains déclare « Je suis choquée... »; du Rwanda, Dany Masson fumine:

 « Quelle imposture !

Quelle injustice !

Je n’ai pas de mots. Sinon, courage et dignité dans ton combat de

Justice et de droiture. »

Dany,

 

                On est au bord des larmes à Cuxac d’Aude :

 

« Que je suis triste Geneviève de voir que l'on te prive d'une distinction si méritée.
A nouveau Martine et le PS font "montre" d'une bêtise incroyable. Quelle erreur!!! pourquoi tant de haine pour les socialistes du LR?
Après 38 ans de militantisme et de luttes pour la place des Femmes dans la société. Quelle reconnaissance!!
Mais je sais que tu vas continuer à te battre avec tout le courage que tu as encore.
Nous serons en pensées avec toi le 6 mars à Budapest et nous remercions Zita Gurbaï qui reconnaît "elle" ton action en faveur des Femmes. Penses à toutes les Grandes Femmes qui te soutiennent et qui elles te
distinguent.

Nous t'embrassons »
Colette Elian Jougla

 

                et l’ancien maire de la cité éponyme, Jacques Lombard, se souvient :

« Bonjour Geneviève

Je suis membre du parti socialiste depuis 1967, l’année où j’ai justement visité la Hongrie de Budapest au lac Balaton en passant par Kecskémet, Szeged, Pecs, soit plus de  42 ans maintenant. Cela ne me donne certes aucun droit, sauf celui peut être de te dire que ta présence à Budapest est méritée et qu’elle redorera le blason de notre cher PS !

Je t’embrasse »

 

            A deux pas de Narbonne, un conseiller général monte au feu :

« Geneviève.
Quelle tristesse pour notre parti!
Et quel message d'intolérance envers les femmes. Toutes les femmes et particulièrement celles qui fondent leur espoir dans l'action que conduisent les socialistes et que toi, tu conduis admirablement.
Nous tombons biens bas.
Avec tout mon soutien et mon amitié »
Hervé Baro, Conseiller général

 

                Et de Bretagne, l’Université se dit « scandalisée » :

« Je suis scandalisée par cette décision mais qui ne fait que confirmer le
peu de crédit que le PS accorde à l'égalité entre les femmes et les
hommes. Je soutiens Geneviève Tapié et considère que cette distinction
honore toutes les féministes et les femmes engagées
Avec mon amitié »
Annie Junter
Chaire égalité Université Rennes 2
annie.junter@univ-rennes2.

 

                De toutes parts, vous le comprenez, les militants râlent! Florilège :

 

« Bonsoir Geneviève,
On se croise régulièrement depuis cette campagne des régionales, aux réunions des hauts cantons mais aussi sur le bitterois.
Si je t'écris ce  soir, c'est parce que, avec les camarades des sections de Béziers, de Bédarieux, on est outré de ce qui t'arrive.
Je tiens a te dire combien, dans ce combat qui est le tient depuis longtemps,  tu es devenue un modèle, une femme hors du commun, un exemple pour toutes les femmes du Languedoc Roussillon.
Tu as tout mon attachement et mon admiration, malgré cet "honneur" qu' ils te refusent au niveau européen j'espère pourvoir te revoir bientôt et boire avec toi le verre de l'amitié.
Bien a toi,
Avec toute ma reconnaissance en tant que femme »,

Michèle, Trésorière section du Bousquet d'Orb

 

« Bonjour Geneviève

Demande à Zita de t'adopter et prends la double  nationalité Franco- Hongroise le temps de recevoir ta récompense. Ou demande lui d'adapter le règlement pour que toute  européenne puisse concourir sans que l’appartenance à un parti entre en compte.

 Quelle honte !!!,  Jamais, je n'aurai imaginé que la direction de notre parti soit aussi mesquine.

T'empêcher de recevoir une médaille dûment méritée !!!

 Enfin j'espère que les électeurs vont  leur infliger un camouflet mémorable. Et que ta liste arrivera largement en  tête. Amitiés »

 Cathy Cianni, maire adjointe Sérignan

 

« Très déçu de cette décision politique qui n' a aucun rapport avec ton engagement sur la liste "tous pour le Languedoc-Roussillon"  ton travail efficace est reconnu au sein de l'Europe. Je te félicite et t’encourage pour continuer le combat, je te soutien dans cette démarche ( ce n' est pas une poignée d' imbéciles qui vont faire la loi au P S, c' est aux militants qu' il revient le droit de faire respecter la démocratie dans le parti ) Amitiés socialiste ».  

Michel Daurès  

 

« C'est bien que tu puisses y aller, Martine AUBRY ne risque pas, elle,
de recevoir ce genre de prix, ce serait plutôt un prix pour la haine
qu'elle devrait recevoir.
Amitiés »
Françoise  Barillon

 

« Geneviève,

Que te dire c'est a pleurer !

Ils font n'importe quoi ,je suis entrain de me battre en Finistère pour que, au moins 3  femmes du Finistère  soient au Conseil Régional.

Je t'avoue être un peu découragée,j'ai le sentiment d'être un "piou -piou".

Je t'embrasse courage » 

Anne Graziana

 

« Je suis de tout cœur avec toi, Geneviève.
Et je  commence à envier la gloire de toutes celles qui ont mérité d’être exclues du PS...
Tu as dû voir que le communiqué a été publié par la motion E de Ségolène. (Dommage que Colette ait laissé des fautes d’orthographe)
http://motione.over-blog.com/article-quand-le-ps-punit-ses-militants-hors-du-parti-45901579.html
J’ai suggéré aussi que soit créé sur la CooPol un “groupe des Exclues du PS”.
Et puis j’ai essayé d’obtenir d’autres sources d’information par Zita.
Bon voyage. Je t’accompagne par la pensée dans cette belle ville que j’aurais bien aimé connaître. L’occasion est magnifique pour toi.
Ne pleure pas : tu es la plus forte. Et nous toutes avec toi.
Je t’embrasse »

Françoise Pelissolo

 

Et Marc Ayral, de conclure depuis Millau :

« Geneviève,

Si j’osais, et j’ose : « Te laisse pas emmerder »

Amitiès »

 

Affaire à suivre, donc!

 

 

 

 

 

 

 

 

10:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Bonjour Geneviève
J'enrage de voir ce parti que j'aime agir si bassement . Qu'elle mesquinerie de la part de Martine Aubry. Comment peut-elle traiter une militante ainsi? Le PS est devenu une machine à broyer.
De tout cœur avec toi, ne baisse pas les bras. On a besoin de toi pour que notre idéal d'égalité et de fraternité se réalise.

Écrit par : Manu Ramos | 03 mars 2010

Bonjour,

simple citoyen je m'interroge.

Le PS "dégomme" (j'espère ne pas être poursuivi par les manufacturiers de pneumatiques) pour un "pas catholique", expression populaire -mais peuple est peut être une insulte pour ce PS-.
Les personnes de la liste Frêche, dont vous faites partie, sont dans la charrette.

La "patronne" du PS se déplace pour la journée de la femme.

Quelle est sa position concernant ceci :

http://www.avft.org/article.php?id_article=398&id_camp=70&type=com

Sénateur maire PS condamné mais pas exclu du parti ?

Nous n'avons pas les mêmes valeurs, semble-t-il.

Et on voudra que le bas peuple y croit ?

Je n'aime pas l'injustice.

Vous avez, Madame, toute ma sympathie.

Francis Mauchauffée.
Simple citoyen.

Écrit par : Francis | 03 mars 2010

Le mensonge est un vilain défaut :1ère leçon de morale pour Mme Aubry qui affirmait ce matin ne pas te connaître!Pour quelqu'un qui ne cesse d'en donner.....!! Quel accueil pourrions nous résever à ces charmantes éléphantes qui viennent nous visiter Lundi?

Écrit par : therese martin | 03 mars 2010

Consternant et affligeant, pourquoi priver les femmes et la femme socialiste du fruit de son travail militant.

Je vous salue de La Réunion, et vous apporte mon soutien Geneviève.

Écrit par : Denise DELORME | 04 mars 2010

Geneviève,

Je voudrai t'exprimer ma sympathie et te dire que l'injustice qui te frappe est profondément injuste. Tu œuvres sans compter pour le droit des femmes depuis des années. Déléguée aux droits de la femme, tu as su faire avancer le droit des femmes et faire en sorte qu'elles puisent œuvrer dans toutes les sphères de la vie publique. Ton passage a cette fonction a été appréciée par tous et tu auras marqué ton passage. Tu as continué par la suite jour après jour ce combat qui est le tien.
Martine Aubry te refuse cette distinction que te donnait le Parti Socialiste Européen. C'est triste et le mépris de Martine Aubry me fait penser que mon parti est devenu fou! Peu importe. Tu es dans le cœur de toutes ces femmes qui savent que grâce à toi, tu continues à te battre pour faire avancer leurs droits.
Je souhaite te dire que tu as toute mon estime et que même privé de médaille, je sais que ton engagement sera toujours plus fort car les valeurs que tu portes seront plus fortes que celles d'une minorité d'excités et d'intolérants qui sont à la tête de notre parti.

J'ai souhaité devant l'injustice qui te frappe créer un groupe sur Facebook dont l'adresse est:
http://www.facebook.com/group.php?gid=343644546103&ref=mf

Fraternellement et amitiés socialistes

Luc Albernhe

Écrit par : Luc Albernhe | 06 mars 2010

Les commentaires sont fermés.