statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 février 2010

Jaurès

J’ai reçu, à la suite de mon communiqué d’hier, « Au PS Jaurès et Blum remplacés par Staline et Béria »,  tant de messages d’amitiés et de soutien que je ne puis, vous le comprendrez, je manque de temps, je suis en campagne, y répondre personnellement.

            Je voudrais tout de même vous livrer quelques extraits de ces rafales de sympathie dont je suis bombardée depuis mardi soir. Et qui me vont droit au cœur !

           

« Geneviève,

C’est avec tristesse que j’apprends ton exclusion.  Comment peut on arriver à un tel niveau de bêtise au moment ou notre France à besoin que toute la gauche s’unisse pour vaincre ce régime de dictature républicaine. Oui Fréche à tord dans ces élucubrations mais ce n’était pas le moment de montrer nos division surtout quand l’unité sur le terrain est réelle. Je suis avec toi, avec ta liste car pour moi le seul ennemi c’est la droite qui ravage notre territoire. Nous avons besoin de toutes nos forces ».

Bien à toi

Pierre Pantanella

1er secrétaire fédéral de l’Aveyron.

 

« Ce qui m’interpelle aujourd'hui, c'est qu'effectivement cette liste a été entérinée par la convention nationale. Pourquoi tenir tant à soutenir GF? Ses propos sont-ils exagérés par les médias (ce qui ne serait pas surprenant), sortis de leur contexte? Je conviens que je manque sans doute d'informations objectives sur le sujet et je trouve que notre bureau national s'est réveillé bien tard sur ce sujet, s'il y avait lieu de se réveiller.
Cependant, je n'approuve pas l'exclusion dont vous êtes victimes ».
Françoise Bachelier
Vice présidente de Brest métropole océane
chargée de la politique de l'égalité entre les femmes et les hommes
Conseillère municipale de Brest

 

 

« Geneviève, tu as tout mon soutien, c'est une situation dure à vivre actuellement. Je suis sûre que la liste de G. Frêche va gagner et que tous et toutes les camarades socialistes seront réeintégréEs, c'est ce que je souhaite profondément, mais il est évident que l'attitude du PS d'aujourd'hui laissera des traces. Jaurès et Blum doivent revivre dans notre parti, sinon, j'ai peur que le parti socialiste signe lui-même son arrêt de mort .
Amitiés féministes ».
Paulette Janoux-Bouffard, PS de Clermont-Ferrand 

 

« Ma chère Geneviève, chère Camarade,

Ne sois pas peinée ni blessée par la décision grotesque et ridicule du Bureau National d’hier soir ; nous savons tous que cette décision est  nulle et non-avenue, et sois confiante, les électeurs sauront faire le bon choix.

Comme toi je rencontre tous les jours sur les marchés et dans nos réunions de campagne dans les Cévennes ces électeurs, mais aussi et surtout nos camarades qui nous soutiennent, et qui sauront montrer au national qu’on ne peut impunément bafouer le vote des militants.

Dans les Cévennes, nous avons autrefois tenu tête aux dragons du Roi, nous saurons tenir tête à Martine.

Amicalement »

Robert MICHENON

Mandataire pour le Gard de « Un Monde d’Avance »

 

« Je suis totalement solidaire de votre émotion et indignation.

Bien à Vous »

Lisbeth Contamin Grail

Parti Radical de Gauche

 

 

« Bravo geneviève !

En bonne tarnaise, comme Frèche et Jaurès,j'apprécie ton discours et sa force.

Nombre de personnes plus tentée au départ, par le penchant écologiste ou plus gauchiste, vont finalement aller soutenir les exclus : vous !

Bien cordialement »,

MV, présidente d’Association

 

« Genevieve, je partage votre déception mais la rénovation réelle du PS est en marche et rien ne pourra l'arrêter. On ne peut pas toujours étouffer les voix qui ne sont pas d'accord avec le 'polit bureau'.

Le sud : toujours conquis, jamais soumis

Avec mon meilleur souvenir »

 Christiane  GROS,  maire de Trassanel

 

 

« Il faut garder confiance et persévérer »
Marie Casarès, maire de Cambon et Salvergues

 

 Je vous ai gardé le cadeau pour la fin.

 

 

            Celui de la petite fille de l’avocat de la veuve de Jaurès, Danièle Engenbach du Conquet en Bretagne qui me dit, photos de son grand père Maître Oustry à l’appui :

 

« Nous pensons à toi depuis cette absurdité...... qui conduit encore à  des divisions.... DONC L'ECHEC. Moi aussi je suis exclue de cette pensée socialiste de déchaînement qui conduit à l'absurde. Alors tu me connais je reste en marge et reprends une liberté de vote et laquelle
?????? je dis donc comme toi à demain et courage continuons.
Pour moi quatre générations  de socialiste mais  combien sur les idées et non des combats de personnes , des valeurs quoi !!!!..... bisous et avec toi, ton amie Danièle »

 

Louis Oustry avocat de la partie civilie Mme Jaurès.JPGPhoto de Louis Oustry;  (campagne électorale avec Jean Jaurès)

Louis Oustry avocat de Jaurès.JPG
Photo de Louis Oustry avocat de la partie civile (Madame Jaurès) Procès  de l'assassin de Jean Jaurès

13:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

23 février 2010

Au PS, Jaurès et Blum remplacées par Staline et Béria

Geneviève Tapié, candidate sur la liste de Georges Frêche exclue du PS communique :

 

En vérité, je suis fondamentalement touchée, peinée, blessée par cette décision, certes, attendue, mais grotesque : on me sanctionne parce que je me suis pliée à la procédure légale de désignation. Il fleurit aujourd’hui au Parti socialiste des postures d’un autre temps : un individu y a juridiquement tort parce qu’il est politiquement minoritaire. Staline et Béria remplacent Jaurès et Blum.

 

Quand je suis rentrée au PS, à 20 ans, il va y avoir 38 ans, je ne sais pas où étaient tous ceux qui ont décidé cette exclusion aujourd’hui. En tous cas pas dans nos rangs, ceux de François Mitterrand.

 

A la place où je suis sur cette liste, où je n’ai, personnellement rien à gagner, mon seul commentaire sera Jaurés, au discours du Pré Saint Gervais le 25 mai 1913 :

 

« Ils n’ont pas lutté pour se ménager de vrais honneurs, pour les quelques joies du pouvoir, ils ont combattu pour préparer un avenir de justice. Leur foi, leur ardeur doivent être un exemple ; car c’est cette foi, cette ardeur  qui fait notre force et qui fera la force des générations futures... Et c’est avec confiance que nous reprendrons la bataille demain ».

20:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

21 février 2010

PSFIO*

Avec effet de manches à l’appui, Arnaud Montebourg, avocat de métier, dénonce « la très grave erreur » du sénateur maire socialiste de Dijon, François Rebsamen, qu’il accuse, en annonçant sa venue le 11 mars pour soutenir Georges Frêche à Montpellier « d’organiser la division » en Languedoc Roussillon.

            C’est son droit. Ce propos se passe donc de commentaire.

            Par contre, le même Arnaud,  député et président du conseil général de Saône et Loire,  il pourfend néanmoins le cumul des mandats et des fonctions, ajoute, par un amalgame blessant,  « cette espèce de PSFIO aux accents d’Algérie française comme cela existe en Languedoc Roussillon », arrogance et insolence à l’égard d’une génération de socialistes, « humbles serviteurs de la gauche au temps de l’omniprésence gaulliste, de l’opposition vécue comme une punition, de l’hégémonie du PCF ». Bref, de  ceux qui ont forgé la rénovation au moment de l’avènement  du PS en 1971.

            C’est  vrai que ni Arnaud, ni Martine, à cette époque n’était nés, socialistes s’entend !

            Il n’empêche que le Parti d’Epinay qui leur a permis qui d’être ministre, qui d’être député, « n’est pas né de nulle part ».

            Alors par ses propos blessants, par cet amalgame douteux de PS et de SFIO, Montebourg effacent d’un trait l’œuvre de ceux qui aux pires moments de notre histoire de militants (1958, 1952, 1969) ont su entretenir la flamme et permis de retrouver le passage.

            J’étais avec Georges Frêche de ceux là, lui dès1969, moi à partir de 1971.

            Je n’ai rien oublié. Je ne regrette rien.

            Je conseille simplement à Martine, à Arnaud de diversifier leur lecture, et d’accepter pour une fois de se plonger dans une époque qu’ils semblent méconnaître, celle où se constituait le nouveau parti socialiste, qui, comme le rappelle François Hollande dans la préface du livre de Jacques Fleury** que je leur conseille, « le Parti socialiste n’est pas né de nulle part ».

 

* Pour les non initiés : contraction de PS (Parti socialiste né du Congrès d’Epinay de 1971) et de SFIO (Section française de l’Internationale ouvrière) fondée en 1905.

** Cité Malhesherbes. Journal intime d’un militant socialiste, 1959-1973. Préface de François Hollande- Jacques Fleury- Editions Bruno Leprince, octobre 1999.

13:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

19 février 2010

Une belle victoire pour les femmes

Hier, l’adoption unanime par l’Assemblée de la proposition de résolution défendue par le Groupe Socialiste, Radical et Citoyen sur l’amélioration des droits des femmes en France et en Europe (selon le principe de " La clause de l’européenne la plus favorisée")* est, à la fois, une heureuse surprise parlementaire et une belle victoire pour les femmes.
En dépassant ses clivages, l’Assemblée  a clairement exprimé sa volonté de relancer les politiques publiques en faveur de l’égalité homme/femme qui marquaient le pas dans notre pays depuis plusieurs années. Ainsi, les député(e)s ont  invité avec force le gouvernement à sortir de sa torpeur et à prendre des initiatives législatives qui permettent de concrétiser l’égalité économique et salariale (depuis la première loi sur l’égalité des salaires en 1972, les rémunérations des femmes sont inférieures à celles des hommes dans un ordre de 25% et les lois sur l'egalite professionnelle ne sont pas appliquées), la parité politique (en dépit de 4 lois, les femmes représentent moins de 20 % de membres de l’Assemblée nationale, et ne sont que 22% au Sénat), ou la modernisation du droit familial (seuls 4 jeunes enfants sur dix ont la possibilité d’être accueillis en crèche et les femmes assument encore près de 80% des tâches domestiques et familiales). . .
Cette résolution devrait également permettre à la France d’être un acteur majeur du mouvement impulsé par la présidence espagnole pour harmoniser par le haut les droits des femmes à l’échelle de toute l’Europe (par exemple l’allongement du congé de maternité des françaises en l’alignant sur celui des européennes les plus favorisées).
 Et selon  le Président du Groupe socialiste, Jean –Marc Ayrault, sans attendre, l’Assemblée peut elle-même donner corps à sa résolution en adoptant les propositions de loi que défendra la Groupe Socialiste, Radical et Citoyen dans les prochaines semaines sur la prévention des violences faites aux femmes, sur la parité aux élections et sur l’extension du congé maternité.

L’égalité homme/femme vaut bien un consensus. Observons que c'est Mme Danièle Bousquet, députée des Côtes d'Armor qui a défendu la résolution en scéance. romain.sabathier@gmail.com

* A titre d'exemple, la Suède garantit aujourd'hui le meilleur congé parental, l'Espagne la lutte la plus efficace contre les violences conjugales, et la Belgique la parité absolue à toutes les élections.

Pour contacts :
Xavier JULLIEN
Directeur de la communication du Groupe socialiste
01 40 63 69 09
06 86 67 61 37
Groupe Socialiste, Radical, Citoyen à l'Assemblée nationale

 

14:12 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

13 février 2010

Le vol d’Hélène

HELENE TINDON.jpgIl n'y a dans le monde que 7% de femmes pilotes,  alors qu'en France comme dans la plupart des pays, les métiers d'aviation et tous leurs concours sont très ouverts aux femmes.

Pour  changer les choses, le Centaine des Femmes pilote célèbrera les cent ans du premier brevet de pilote d'avion obtenu par une femme, Elise Deroche,  le 8 mars 1910.

Cent ans après, le 8 mars 2010,  cet événement prendra la forme d'une journée d'initiation des femmes à l'aviation par des femmes pilotes.

Une jeune femme de notre Région, Hélène Tindon, de Candillargues est engagée dans le challenge. Il lui manque, pour voler  ce jour là,  un coup de pouce financier.

helene.tindon@wanadoo.fr

http://www.centennialofwomenpilots.com

06:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)