statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23 février 2010

Au PS, Jaurès et Blum remplacées par Staline et Béria

Geneviève Tapié, candidate sur la liste de Georges Frêche exclue du PS communique :

 

En vérité, je suis fondamentalement touchée, peinée, blessée par cette décision, certes, attendue, mais grotesque : on me sanctionne parce que je me suis pliée à la procédure légale de désignation. Il fleurit aujourd’hui au Parti socialiste des postures d’un autre temps : un individu y a juridiquement tort parce qu’il est politiquement minoritaire. Staline et Béria remplacent Jaurès et Blum.

 

Quand je suis rentrée au PS, à 20 ans, il va y avoir 38 ans, je ne sais pas où étaient tous ceux qui ont décidé cette exclusion aujourd’hui. En tous cas pas dans nos rangs, ceux de François Mitterrand.

 

A la place où je suis sur cette liste, où je n’ai, personnellement rien à gagner, mon seul commentaire sera Jaurés, au discours du Pré Saint Gervais le 25 mai 1913 :

 

« Ils n’ont pas lutté pour se ménager de vrais honneurs, pour les quelques joies du pouvoir, ils ont combattu pour préparer un avenir de justice. Leur foi, leur ardeur doivent être un exemple ; car c’est cette foi, cette ardeur  qui fait notre force et qui fera la force des générations futures... Et c’est avec confiance que nous reprendrons la bataille demain ».

20:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

"C est avec confiance que nous reprendrons la bataille demain".. tout à fait d'accord Geneviève, nous reprendrons confiance et des forces et continuerons .. amitiés
Michèle Dray

Écrit par : michele | 23 février 2010

Chère Geneviève,
avec toi. Avec vous. Ils en ont fait des dégâts. Et çà continue. Lorsque je t'ai lu hier soir en me couchant, je me suis dit "ils sont devenus fous, fadas" comme on dit. Mais rien de sert de sortir les gros mots. Notre idéal, est celui de justice. C'est ce que chaque militant(e) répond lorsqu'on lui demande "pourquoi au PS, pourquoi à gauche ?" Au décompte des voix dans quelques mois, la justice et le bon jugement de la population tranchera. La il n'y aura pas de conjectures dans lesquelles se perdre. Les urnes c'est ce qui compte en politique.
Bises et confiance en toi.

Écrit par : Dany Masson | 24 février 2010

Bonjour, Délégué syndical qui essaie à son petit niveau de se battre pour l'égalité hommes-femmes dans l'entreprise, socialiste de coeur depuis mon adolescence , je suis écoeuré de ce que peut faire le PS en ce moment contre Mme TAPIE, ou d'autres femmes de gauche...qui amènent au débat démocratique des points de vue différents, souvent avec courage , persévérance et fidélité à leurs idées.
Ils sont devenus fous au PS, et malheureusement cela coûtera cher à la gauche , et donc aux français(es) qui ont besoin d'elle.
Tout mon soutien Madame. Serge LEBRUN.

Écrit par : LEBRUN Serge | 03 mars 2010

Voyez-vous chère Martine, être socialiste ce n'est pas d'abord une carte, mais une certaine attitude à avoir, à tenir, dans des actes spontanés ou réfléchis venant du cœur. En politique, des petits calculs et arrangements il y en a toujours plus ou moins, mais ceux de vos amis et de vous même par les temps qui courent sentent mauvais. A mes yeux vous représentez plus la décadence et la perte des véritables valeurs de ce qu'est le socialisme, que la rénovation noble et saine du Parti socialiste. Aujourd'hui, je me sens plus socialiste que vous, avec ou sans ma carte.

Écrit par : Lionel Beltrami | 03 mars 2010

Les commentaires sont fermés.