statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 janvier 2010

Pas de fourmi !

Cela y est, j’ai ma réponse à la question que je pose depuis deux mois au PS (Voir « Tête de liste aux régionales », 5 décembre 2009 et « Le prix de la parité », 23 décembre 2009) : combien de femmes vont-elles conduire les listes des sections départementales aux prochaines élections régionales ?

C’est Jean-Michel Normand, journaliste au Monde qui la délivre sur son Blog « Puzzle socialiste » http://partisocialiste.blog.lemonde.fr : 24 femmes dans 100 départements, à la louche, cela fait un petit quart, soit 25%. Bref, nous dit Mr Normand, il donne le détail des « têtes de liste rescapées de la parité », c’est  « une demi- parité » !

            Relativisons. D’abord, ce n’est pas obligatoire, mais cela montre que les partis profitent de la moindre faille de la loi : ainsi, à l'issue des élections régionales de mars 2004, les femmes représentaient 47,6 % du total des conseillers régionaux. Ce décalage  s'explique uniquement par la subdivision des listes en sections départementales à la tête desquelles, les partis politiques ont le plus souvent placé des hommes. Ensuite, on progresse.  De 20% en 2004 à 25% en 2010. Ce qui signifie, on peut espérer  dans 30 ans, la parité à pas de fourmi.

            Sauf si entre temps la réforme territoriale que nous concocte l’UMP nous ramène à la case départ. Bref, rien n’est jamais gagné !

            La preuve ? Mon petit doigt m’a dit qu’en Corrèze, François Hollande avait eu quelque peine à faire passer sa liste dans sa Fédé. Parce qu’elle était conduite par une femme ?

14:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

a la vitesse ou vous avez les réponses aux qustions que vous vous posez, je comprends que vous en êtes toujours au même point !

Écrit par : pierrot le zygo | 07 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.