statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10 octobre 2009

Philippe

Il a rendu son dernier souffle cette nuit. Ce matin, « Pondu », son inséparable copain, me l’a dit,  « Dupont » était parti dans la nuit.

            Philippe Delbard était la crème des hommes. Venu de son Nord natal, le socialisme chevillé au corps,  il s’était un jour posé à Villeneuve les Maguelone où, jusqu’à l’an dernier, responsable du PS départemental, membre du Conseil fédéral, il avait présidé aux destinées de la Section socialiste.

            Je m’incline avec respect sur sa mémoire. Il avait avec « Pondu » fait partie de cette petite troupe qui dans les moments les moins faciles de ma vie politique m’avait soutenue. Sans relâche, sans état d’âme, avec constance, avec sincérité, avec fidélité à ses idées, ses idéaux et à ceux qui les représentaient. Adieu, Philippe Delbard, tu nous manques déjà!

           

18:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.