statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 septembre 2009

Valérie Pécresse persiste et signe !

Onze mois après l'installation du Comité de pilotage de l'élaboration de la stratégie nationale de recherche et d'innovation 2 femmes, 16 hommes, Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, vient d'installer le Conseil pour le développement des humanités et sciences sociales : 4 femmes, 24 hommes. Aucune femme ne siège au titre des personnes qualifiées !

Déjà, le 5 novembre 2008, dans une première réponse écrite au réseau d'associations féminines Demain la Parité, qui l'avait interpellée sur ce déséquilibre persistant, la ministre avait indiqué qu'elle s'efforcerait de rétablir la situation « dans les groupes de travail qui seront mis en place ».

Valérie Pécresse nous assurait alors de sa « détermination à promouvoir les femmes à des postes de responsabilité dans l'université et dans la recherche ». Cette détermination se concrétise par une " notable " avancée : en onze mois, on est passé de 11% de femmes au Comité de pilotage de l'élaboration de la stratégie nationale de recherche et d’innovation, à 14% de femmes dans le Conseil pour le développement des humanités et sciences sociales !!!

A ce rythme, la parité dans ces instances n'est pas pour demain.

 

Les femmes, intellectuelles ou non, méritent un peu plus de considération.

 

Colette Kreder

Membre fondatrice du réseau d'associations féminines Demain la Parité

demain.laparite@wanadoo.fr

10:29 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.