statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 juillet 2009

Entre amis

Le 1er juillet, la Cour d’Appel de Paris a confirmé la condamnation du sénateur maire de Neuilly sur Marne pour agressions sexuelles sur une employée municipale. Elle a aussi confirmé sa condamnation a indemniser les parties civiles associatives, Femmes Solidaires et l’AVFT (Association contre les violences faites sur les femmes au travail) qui interpellent le Parti socialiste dont il semble que le sénateur-maire soit membre.

Et c’est une haute fonctionnaire de l’Etat, une amie, appelons la Manu, qui me demande aujourd’hui ce que fait le Parti socialiste. Et, elle ajoute : « C’est au moins aussi grave que Frêche, non ? ».

Oui mais voilà, certainement que le sénateur-maire en question a des amis mieux placés « en haut lieu » !

19:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Je pense que votre amie Manu exagère, en comparant une agression sexuelle, avec des propos mal interprété. La preuve l'un est condamné et l'autre innocenté par le tribunal.

Écrit par : gege34 | 08 juillet 2009

C'est bien ce qu'elle voulait dire, en s'étonnant que le PS continue a condamner celui qui a été innocenté par la justice républicaine, et à ignorer les griefs reprochés par la Cour d'Appel de Paris, au dit sénateur-maire de Neuilly sur Marne.

Écrit par : tapie | 08 juillet 2009

sans parler de l'attitude du P.S. est ce normal de garder ses droits et ses privilèges d'élus dans ce contexte?

Écrit par : Dominique | 09 juillet 2009

A ma connaissance la condamnation porte sur une forte amende et le versement d'indemnités aux parties civiles, en l'espève deux association.
Si une peine d'inéligiblité n'a pas été prononcée, ou bien la déchance des droits civiques, l'élu peut continuer à exercer ses fonctions.

Écrit par : tapie | 09 juillet 2009

Bonjour,

Comment puis-je vous contacter pour vous soumettre une demande de sujet?

Écrit par : Julie lauthrey | 16 juillet 2009

Les commentaires sont fermés.