statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 mars 2009

Des vessies pour des lanternes

A Paris, le 8 mars, les femmes de 18 ans seront à l’honneur. Elles seront 100, et sans coup férir, on n’aura pas manqué d’instiller dans le groupe une dose de « diversité », même si l’hôte du jour, Brice Hortefeux  reconverti de « l’identité nationale » au Ministère de l’Emploi délègue le  pensum à sa Secrétaire d’Etat  à la Solidarité.

            Donc, à l’occasion de la Journée Internationale des femmes, Valérie Létard leur dira, non pas d’entrer dans la lutte pour l’égalité réelle – c’est le sens véritable de ce cette journée instituée par l’ONU - , mais qu’elles sont « libres ». « Libres de choisir leur vie » (de scientifique par exemple dont elles sont malgré leurs diplômes encore très largement exclues),  libres, « d’acquérir leur indépendance » (grâce à  l’écart de salaire de 19% dont elle pâtiront), libres, « de préserver leur liberté » (en trouvant certainement faute de crédits la porte du Planning familial fermée), libres, « de créer leur entreprise » (avec les fonds de départ que les banquiers leur refuseront), libres, « de s’épanouir dans les arts » (pour ne parler que  des Arts et Métiers, elles sont 26, 8% dans les écoles d’ingénieurs), libres, « de travailler dans des métiers typiquement masculins » (en s’armant par exemple d’un marteau-piqueur pour briser le « plafond de verre »), et last but not the least, libres, « pour envisager une carrière politique » pour laquelle la Ministre donne le mode d’emploi : pas question de disputer leur place aux élus de terrains, « un vivier d’hommes occupant depuis longtemps des responsabilités locales et donc parfaitement légitimes à se porter candidats au Parlement ».

            Alors, vous êtes libres, bien entendu, mesdemoiselles, de poser votre candidature  pour devenir remplaçante de votre conseiller général, « un vivier prometteur de femmes politiques », en attendant que ce dernier, le pauvre, décède ou soit contraint de démissionner.

            Et pour ne rien oublier de retour en vos provinces, tout cela sera repris dans un livre qui vous sera offert.

            Pour vous rappeler encore que vous êtes libres, aussi de ne pas prendre des vessies pour des lanternes.

             

13:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

femme et politique
A l'ile de la Réunion c'est une femme qui au parti socialiste à gagné le droit d'ètre tète de liste pour les DOM-TOM àux élections européennes.Ericka Bareitgs aura à ses cotés de nombreux militants masculin pour l'aider dans cette bataille,fiers la mener pour la réussite d'une femme.J.Montagné

Écrit par : montagne | 06 mars 2009

Les commentaires sont fermés.