statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 février 2009

A céder

Le Chef de l’Etat brade-t-il l’argenterie ?

« Dans un souci d’économie budgétaire », il a décidé de refiler l’entretien de deux des trois résidences présidentielles dont il a résolu de se séparer,  au Ministère de la culture. Quant à la troisième, -le Château de Souzy-la-Briche, dans l’Essonne, celui où Mazarine passait ses week-end avec François Mitterrand -, il voudrait bien le vendre, mais il ne le peut pas ; une disposition testamentaire du donateur au Président de la République (1972), pour l’instant l’en empêchant.  

Bref, campagne et promenade solitaire dans les bois n’étant pas le truc du Chef de l’Etat, on pourrait aisément le comprendre. Sauf que côté « économies budgétaires », c’est zéro ; ce que l’Elysée va épargner, c’est le Ministère de la culture qui devra le payer, autrement dit, pour aller vite, vous et moi.

En revanche, Mme Christine Albanel titulaire du dit ministère vient de confier à un historien, Jean-Pierre Rioux, une mission d’expertise sur une liste de sites susceptibles d’accueillir le futur musée de l’histoire de France que Nicolas Sarkozy nous a annoncé le 13 janvier.

Je ne sais pas combien Mr Rioux, un spécialiste de la IVe République qui m’a appris – immense preuve d’amitié et de confiance- a chercher des champignons en Corrèze, sera payé au minimum de ses frais.

Mais, puis-je suggérer à l’éminent universitaire qu’il est,  d’expertiser en premier, les sites du Château de Rambouillet et de la demeure de Marly-le-Roi dont l’Elysée veut justement se séparer. Il suffira simplement à Mr Rioux de transférer en ces lieux son expertise mycologiques avec les mêmes savoir-faire que ce corrézien de souche a déployé un jour pour trouver des cèpes en Cerdagne. La question étant de bien savoir de quel côté le soleil se lève...   

12:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.