statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03 février 2009

Les gamins avant le turbin

Il y a quelques années, j’avais invité le maire de Stockholm de l’époque, Karl Cerdeshiöld, à témoigner de l’expérience suédoise au cours d’un colloque sur la parité politique en Europe. Et, quand je lui avais expliqué, c’était en 2001, les détails de cette loi sur la parité dont « pour la première fois au monde, un pays, la France, s’était doté », il avait répliqué dans un éclat de rire : « Madame, comment est-ce possible d’avoir recours à une loi pour que les femmes soient représentées ? Si moi, à Stockholm, au moment des élections municipales je ne place pas autant de femmes que d’hommes sur ma liste, d’abord, les gens ne voteront pas pour moi, et ensuite, j’aurai toute la presse sur le dos ».

Et ce matin, c’est Libération qui convoque le modèle suédois. Non pas directement sur les questions de parité, mais à propos de la conciliation de la vie familiale et professionnelle dont le congé parental – 16 mois en tout pour un couple à se partager en Suède, contre 16 semaines pour les mères et deux pour les pères en France – est la clef de voûte. Et plus que la loi contraignante qui l’a institué en Suède en 1974, le congé parental est devenu  une norme, et, « si un homme politique ne prend pas son congé de paternité, ici, c’est plutôt mal vu. Les hommes sont jugés là-dessus… ».

La semaine dernière, toutes les chaînes de TV se sont démenées pour témoigner des ennuis que la grève des écoles du 29 janvier causait aux jeunes parents. Seules des femmes étaient interrogées. Il est vrai, qu’en France, malgré quelques maigres progrès, les tâches domestiques et familiales reposent encore à 80% sur les femmes. Alors, il ne faut pas s’étonner que les plus jeunes renoncent à participer à la vie publique, à la politique, ou à faire une belle carrière professionnelle. Parce qu’à l’instant où se forgent les avenirs professionnels, entre 25 et 35 ans, pour elles,  « les gamins passent avant le turbin ».

 

07:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

il ne faut pas oublier que la France notre Mère ,est " la Fille Aînée de l'Eglise de Rome " qui a détruit la philosophie des
Celtes et dont les pays nordiques ont conservés l'esprit ,d'où
la normalité acceptée dans la parité des femmes ,qui élèvent les enfants dans cet esprit tandis que la Française se conforme . May 68 pour les femmes n'a fait qu'ouvrir les dortoirs aux garçons d'où la permission accordée par les pouvoirs publics (masculins !) d'accès à la contraception .

Écrit par : mantares | 05 février 2009

Les commentaires sont fermés.