statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 janvier 2009

Pin Pon !

Il y a le feu à la caserne à Montpellier ; les pompiers du SDIS (Service Départemental de Secours et d’Incendie) sont en grève. Pas un homme ne manque à l’appel de la contestation ;  ils ne peuvent plus supporter leur chef, un Colonel dont l’histoire baroque court la Région Languedoc-Roussillon.

            Primée « Femme en Or » au trophée de  la femme « Whirpoll » (1994),  entrée la même année au « Who’s who in France », reçue par Mitterrand à l’Elysée, une femme avait été nommée « Chef de corps des sapeurs pompiers » à Béziers » (1990).  En ville, désormais, Marie-Ange Parère puisqu’il s’agit d’elle, était la « Commandante des pompiers », et, en France, pensez,  une première ! Gazettes et TV en raffolaient.

            Elle n’a jamais démérité. Mais il faut croire qu’à la caserne, question carrière, une femme vaut moins qu’un homme. En tous cas, la sienne a été brisée. (Voir « Colonel et Commandante », 15 mai 2006.

            Puisse la Commandante Parère retrouver dans cette grève un peu de son honneur perdu.  

             

18:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.