statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 janvier 2009

« Si elles avaient le pouvoir »*

« Ségolène Royal, Martine Aubry, Laurence Parisot, Laurence Ferrari… « Les femmes prennent le pouvoir ! » affirment les médias dès que quelques-unes émergent. Pourtant, en France, elles représentent moins de 20 % des parlementaires, moins de 10 % des dirigeants d’entreprises ou de grands médias… Les décisions concernant la vie de la cité sont prises par des hommes. Nos démocraties sont incomplètes. Gestion du temps, santé, écologie, éducation : aujourd’hui, ces questions touchent en priorité les femmes. Non parce qu’elles seraient biologiquement programmées pour s’en occuper. Mais parce que les hommes de pouvoir leur ont abandonné ces sujets… et qu’à leurs yeux, souvent, ces préoccupations sont mineures.

Quand le pouvoir est partagé, le champ du politique s’élargit. Dans certains pays du nord de l’Europe où le gouvernement est mixte, la conciliation vie privée / vie professionnelle est un sujet politique. Dans les pays en développement, lorsque les femmes accèdent à la vie politique locale, la malnutrition recule. Quand les directions des entreprises sont paritaires, le management change de méthode et la rentabilité progresse.

Cependant, les blocages sont solides. Les mécanismes d’éviction des femmes sont sournois, discrets. Isabelle Germain passe en revue les pouvoirs politique, économique, intellectuel, médiatique et domestique, et analyse les progrès et les régressions. »

 

*  « Si elles avaient le pouvoir »,  Isabelle Germain, Auteure, journaliste
Co-présidente de l'Association des Femmes Journalistes

Editions Larousse,  A dire vrai, janvier 2009

12:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.