statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10 janvier 2009

« Tous Hérault »

« Tous Hérault », c’est le slogan qui a rythmé hier à Montpellier, les vœux du Conseil général à ses administrés. Il résume, à la lumière d’un sondage commandé par son président, le socialiste André Vézinhet, le sentiment fort d’appartenance identitaire des héraultais(e)s à leur département.

            Et il ne s’agit pas simplement du « 34 » qu’ils entendent conserver sur la plaque minéralogique de leur voiture, puisque les même héraultais(e)s se sentent aussi profondément languedociens, donc, régionalistes. Et comme l’Hérault est des cinq départements du Languedoc-Roussillon celui le plus peuplé, celui qui a le plus gros budget, il est clair que son poids électoral n’est pas à négliger.

            C’est ce que j’ai compris du discours de Mr Vézinhet, normal, il défend la collectivité qu’il préside.

            Le problème, c’est que le Comité Balladur, chargé par le Président de la République de faire des propositions pour la réforme des collectivités territoriales (Voir « Le compte », 29 novembre 2008, « Un délai d’un an », 1er décembre 2008, « La loi P.L.M. », 10 décembre 2008) a prévu de rendre son rapport le 1er mars. Et que sans lire dans l’avenir, l’institution départementale risque de devoir évoluer. L’hypothèse qu’elle devienne une circonscription électorale de la Région pourrait alors mieux expliquer ce « Tous Hérault ».

10:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.