statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 décembre 2008

Madame Bardou

J’aurais préféré terminer l’année avec « ce retour des machos » (voir « Tout compris », 31 janvier 2008), beaucoup moins triste  que la disparition de  la Lozérienne Janine Bardou dont j’ai à cœur de saluer la mémoire. Parce qu’elle a été la première femme présidente d’un conseil général en France (1985/1991), la première sénatrice de Lozère avant que Jacques Blanc* ne la renvoie chez elle en 2001 pour siéger à sa place, elle a ouvert la voie de la parité dans un département pourtant caractérisé par une profonde ruralité. Où peut-être à cause de cela, un peu comme en Finlande, où la vie des pionniers était si dure qu’il fallait mobiliser toutes les énergies. Y compris celles des femmes.

 

*Président du Conseil régional du Languedoc-Roussillon de 1986 à 2004

Tout compris

Et pour terminer l’année, histoire de m’alerter sur le « retour des machos » une petite blague, « libre de droit d’auteur » de Thierry Pfister. Ce qui prouve que son échec cuisant aux municipales de Narbonne ne lui a enlevé ni son sens de l’humour, ni son talent de conteur.

 

 « Le père rassemble sa progéniture.

 - Les enfants, cette année, nous avons décidé de partir en vacances en pension complète !

 - C'est quoi la pension complète ? demande le plus jeune.

-La pension complète c'est le top ! Nous allons dormir dans un hôtel où une dame viendra le matin refaire nos lits, faire le ménage, remettre des serviettes propres ; au restaurant de l’hôtel, on pourra aller prendre un copieux petit déjeuner, des cuisiniers nous prépareront notre déjeuner et notre dîner pendant que nous nous promènerons. C'est super, non ?

  - Oui, oui ! Répond le petit sur un air dubitatif.

  - Quelque chose ne va pas ? s’inquiète le père.

-         Non, non, c'est très bien, seulement, je me demande pourquoi on amène maman, alors! »

01:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

30 décembre 2008

La leçon

Benoît Hamon, le porte parole du Parti socialiste s’est excusé auprès des militants pour des propos sévères  tenus la semaine dernière à l’égard des  amis de Ségolène Royal. En regrettant la polémique qu’une interview donnée sous la pression avait lancée, il prévient que « la leçon est apprise ». On ne peut que l'en féliciter !

           

20:08 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

29 décembre 2008

Gentleman et Officier

Au bal du Nouvel An (voir « Au bal du Nouvel An », 27 décembre 2008), c’est Damien qui conduira Hélène pour la première valse. Le président du conseil général du Gard, Damien Alary a décidé, en annulant « tous les vœux cette année, aux personnalités, aux institutions, au personnel (…) », de renoncer à ces cérémonies au cours des trois dernières années de son mandat (Midi-Libre, 29 décembre 2008). Et, parfait gentleman, il place ces économies dans une « grande action de solidarité, en faveur de l’égalité des chances des hommes et des femmes ».

Logique. Mr Alary est aussi premier vice-président du conseil régional Languedoc-Roussillon, dont le patron, Georges Frêche a signé en novembre la « Charte européenne pour l’égalité hommes femmes dans la vie locale » (http://www.ccre.org) (voir « Le compte », 29 novembre 2008). Et bon Officier, Damien Alary applique dans son département le principe du « gender budgeting », une recommandation prévue à l’article 5 de la Charte, qui, pour faire simple consiste à répartir les recettes et les dépenses d’une collectivité en promouvant l’égalité des deux sexes.

Une proposition formulée par l’Assemblée des femmes, Observatoire de la parité du Languedoc-Roussillon dans un Manifeste* adressé le 8 mars 2004 aux candidats aux élections régionales qui préconisait « l’établissement du  budget de la région selon  une perspective de genre, c'est-à-dire interprétant en terme financier les impacts différenciés des politiques régionales sur les hommes et sur les femmes, au moyen notamment du financement de correctifs (actions positives par exemple) destinés à rétablir les équilibres ».

 

* Elections régionales : les femmes s’en mêlent ! Manifeste de l’Assemblée des femmes « Pour une pratique renouvelée du pouvoir et de la démocratie en Languedoc-Roussillon » (Mars 2004)

 

 

 

 

11:36 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

27 décembre 2008

Le bal du Nouvel An

Au bal du Nouvel an, c’est Hélène qui donne le tempo. La ville de Montpellier remplace la  cérémonie des vœux où, traditionnellement chacun se presse pour embrasser où serrer la main à sa maire, par un rassemblement de la population, plein air, vin chaud et économies de 50 000 euros.  

Du coup, le Conseil général emboîte son pas de deux. Début janvier, à Béziers et à Montpellier, les festivités seront aussi revues sérieusement à la baisse.

Quant à la Région, elle n’a rien dit, où je n’ai pas entendu. L’année dernière les Lycées professionnels et les Centres de formation des apprentis s’étaient vus, avec l’organisation régionale des boulangers et pâtissiers, confiés l’intendance, pains, royaumes et galettes des Rois.

Alors si Mr Barbance, le directeur du Parc des expositions, c’est un Lozérien, il près de ses sous, refuse pour la cause la gratuité de ses installations, reste au Conseil régional le parvis venté de son Hôtel de Région. Et à Georges Frêche, si la froidure persiste, de demander à André Vézinhet de lui prêter la merveilleuse voûte céleste que le département avaient imaginée un jour en son domaine de Bayssan, et à Hélène Mandroux de lui donner le secret de son vin chaud.  

08:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)