statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 décembre 2008

Le bal du Nouvel An

Au bal du Nouvel an, c’est Hélène qui donne le tempo. La ville de Montpellier remplace la  cérémonie des vœux où, traditionnellement chacun se presse pour embrasser où serrer la main à sa maire, par un rassemblement de la population, plein air, vin chaud et économies de 50 000 euros.  

Du coup, le Conseil général emboîte son pas de deux. Début janvier, à Béziers et à Montpellier, les festivités seront aussi revues sérieusement à la baisse.

Quant à la Région, elle n’a rien dit, où je n’ai pas entendu. L’année dernière les Lycées professionnels et les Centres de formation des apprentis s’étaient vus, avec l’organisation régionale des boulangers et pâtissiers, confiés l’intendance, pains, royaumes et galettes des Rois.

Alors si Mr Barbance, le directeur du Parc des expositions, c’est un Lozérien, il près de ses sous, refuse pour la cause la gratuité de ses installations, reste au Conseil régional le parvis venté de son Hôtel de Région. Et à Georges Frêche, si la froidure persiste, de demander à André Vézinhet de lui prêter la merveilleuse voûte céleste que le département avaient imaginée un jour en son domaine de Bayssan, et à Hélène Mandroux de lui donner le secret de son vin chaud.  

08:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.