statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 décembre 2008

Discrimination positive

La discrimination positive en faveur des "minorités visibles" que Monsieur le Président Nicolas Sarkozy vient d'annoncer devant les élèves de Polytechnique, se met en place sans attendre. Exemple, dans cette classe de CP ; le prof des écoles :

" Dis-moi, Benoît, qu'est-ce que tu as fait pendant la récréation? 
  - J'ai joué dans le bac à sable, Monsieur. 
- Très bien, Benoît. Viens au tableau. Si tu arrives à écrire "sable" correctement, tu auras 20 en orthographe. 
  - Voilà, c'est très bien, Benoît. 

Le prof se tourne vers un autre élève: 
  - A ton tour, Bastien, qu'est-ce que tu as fait pendant la récréation? 
  - J'ai joué au bac à sable avec Benoît, Monsieur.
Eh bien, Bastien, si tu arrives à écrire "bac" correctement au tableau, tu auras 20 comme Benoît... 
  - Voilà, c'est parfait. 

   Et maintenant toi, Mouloud, qu'est-ce que tu as fait à la récréation?

  - Euuuuh, moi, missieur, ji volu jouer au bac à sable, mais Binoît et Bastien zont pas volu, m'ont dit di mi casser! 
  - Mais, quelle horreur !   C'est la manifestation d'une discrimination  scandaleuse d'un groupe ethnique minoritaire dont l'intégration sociale pourrait être remise en cause,
et en plus, dans ma classe!
 
  - Ecoute, Mouloud, si tu écris correctement au tableau "discrimination scandaleuse d'un groupe ethnique minoritaire dont l'intégration sociale pourrait être remise en cause", tu auras aussi un 20
".

 

D’après Thierry Pfister (Voir " Les Neu-neu", 7 octobre 2007). Dommage qu’il n'ait invité  dans l'histoire,  ni Marguerite, ni Fatima !

 


  

 

08:45 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.