statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 décembre 2008

« Bonnes pratiques »

J’avais suggéré il y a quelques temps d’appliquer à l’élection des députés la règle du « un pour une » mise au point par le Grand Chancelier de la Légion d’Honneur pour répondre à la commande de « promotions strictement paritaires » qui lui étaient tombées sur la tête à la fin de l’année dernière. (Voir « Une pour un », 10 septembre 2008).

            Et récemment, plusieurs dispositifs ont, en rappelant l’obligation de garantie d’égalité hommes femmes,  été mis au point pour favoriser l’accès de tous et toutes (personnes de rang modeste, personnes issues des minorités, bénévoles du monde associatif, acteurs du secteur privé…), à ces « récompenses ».

            Ainsi, une nouvelle procédure a été mise en place : l’initiative citoyenne. Cette procédure permet à tout(e) citoyen(ne) « de proposer une personne qu’il estime méritante pour une première nomination dans la Légion  d’honneur ou le Mérite ». La proposition doit être signée de celui (ou celle) qui en prend l’initiative et quatre vingt dix neuf autres signataires résidant dans le même département que la personne proposée.

            Bien entendu, il y a des contraintes à respecter.*

            Cependant, après la démonstration éclatante que le PS nous a fait de son impéritie au Congrès de Reims, je lui suggère vivement pour demain, si elle n’y parvient pas, – Martine Aubry doit présenter une direction nationale « resserrée » passant de 45 à 22 membres-, de calquer un dispositif « d’initiative militante » sur la pratique « d’initiative citoyenne » inventée par Nicolas Sarkozy.

            Sauf qu’on ne pourra pas lui demander d’arbitrer les propositions.   

 

*Circulaire du Premier ministre du 24 septembre 2008 relative  aux ordres nationaux de la Légion d’honneur et du Mérite.

10:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.