statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 décembre 2008

Au cas où ...

Autant l’avouer, j’aurais aimé que pour la première fois, une femme, Hillary Clinton devienne présidente des Etats-Unis. Les Démocrates d’abord, les électeurs américains ensuite ayant montre leur préférence pour un homme, j’en déduis que par rapport à Hillary, Barak Obama avait davantage le « look » : un homme jeune et noir contre une femme, disons « mature », selon l’expression employée par les fabricants de cosmétiques pour vous proposer la dernière crème anti-rides du moment.

 Parce qu’elle façonne l’opinion,  tout est question d’image d’aujourd’hui. Si bien, que lorsqu’il vous faut choisir une personnalité, son programme,  la capacité du personnage d’être « taillé pour le job » passe au second plan. Laurent Fabius en a fait l’expérience (malencontreuse) en 2006, pour la désignation du candidat du Parti socialiste à l’élection présidentielle.

Et Hillary Clinton avait beau porter des valeurs d’expérience, des valeurs plus à gauche que son challenger à l’investiture des démocrates, ces derniers ont choisi celui des deux qui avait le plus de chance… de plaire, donc, dans cette logique,  d’être élu.

Au lieu de poser des jalons pour s’inscrire d’ores et déjà sur l’orbite du futur Président de la République, les nouveaux dirigeants du PS devraient y réfléchir à deux fois : qui, parmi eux est le mieux placé?

Et s’interroger encore pour savoir si, pour 2012, ils préfèrent un(e) président(e) socialiste « sexy » élu, que pas de président socialiste du tout.

Je dis cela au cas où…

 

 

 

 

 

 

 





14:29 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.