statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 octobre 2008

La dernière chance

En ouvrant hier au hasard le nouveau livre de Michèle Cotta*, je suis tombée pile page 227, sur l’année 1979, « 6-8 avril, voici donc réuni le Congrès de Metz, crucial, puisqu’il pose la question du sort de Mitterrand à la tête du PS, et au-delà, de sa candidature à la présidentielle ». L’auteure raconte un peu plus loin que lorsqu’elle arrive dans la salle le 6 dans l’après midi – je garde le souvenir personnel d’un hall d’exposition glacial affreusement décoré de rouge et de violet -, Mitterrand vient de parler, comme il sied à un premier secrétaire, et d’avertir « qu’on ne fasse pas semblant de parvenir à des actes durables qui ne dureront que huit jours ». Traduction, il ne se contentera pas de recoller les morceaux. Il ira jusqu’au bout pour crever l’abcès, la bataille du pouvoir avec Rocard fait rage. Mitterrand et les mitterrandistes pensent qu’il faut conquérir le pouvoir d’Etat dans le cadre de l’Union de la gauche. Jeune militante, je suis de ceux là ; vous connaissez la suite…  

Et ce matin, j’ai entendu une jeune journaliste pérorer sur le Congrès de Reims, « les divisions, les tensions », et persifler sur ce congrès «  prévu pour  se faire sur les stratégies d’alliance avec le Centre, le Modem », qui en définitive finirait dans la ringardise du « tout à gauche ».

Je vous laisse le soin pour les commentaires sur le métier de vous reporter à ce qu’ écrit en expert, Alain Rollat*, ancien directeur politique du Monde, et vous renvoie une fois de plus à Michèle Cotta qui rappelle encore : « 7 avril. Un sondage du Nouvel Observateur traîne dans les travées du congrès et dans les tribunes de la presse : il souligne la baisse du nombre des Français qui veulent un gouvernement de gauche et la montée de ceux qui prônent une alliance entre Giscard et le PS ; ceux-ci étaient 11% avant 1978, ils sont 30% aujourd’hui ».

Il n’empêche. Après l’échec aux législatives de 1978, Mitterrand vivait certainement ce congrès comme celui de la dernière chance. Et il ne l’a pas laissé passer.

 

 

* Cahiers secrets de la Ve République – Tome II – 1977-1986. Fayard, septembre 2008.

* L’assassinat raté de Georges Frêche. Editions Ed. Singulières, février 2008.

10:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

L’Alliage Martine Aubry (4 pages)



Objet : Ma pensée sur le devenir du PS………..à sa dérive, à sa recherche, à méditer

Bienvenue dans le 1er partie d’opposition de France non opposant mais occupant tout de même une place inactive mais bien rémunérée (surtout par les temps qui courent) où les éléphants ont bien rangés leur porcelaine dans leur magasin de Solferino laissant en façade seulement, leur place à des jeunes loups et louves provenant du même moule que leurs prédécesseurs et qui restent bien sages et bien timides plutôt que de réformer ce PS.

Bienvenue chez ceux à qui actuellement on garantit même la défaite, bien méritée et bien propre pour 2012. Ségolène fait la part belle aux médias, est ce que Sarkozy l’aurait choisi et favoriser pour l’avoir comme adversaire en 2012 et donc programmé son règne jusqu’en 2017 ??

Bienvenue encore dans l’espoir du vide, dans une brasserie où l’on vous servira que des plats à demi réchauffés voire du vent en guise d’agapes à collectionner en mémoire et pour longtemps car le PS n’a pas fait sa révolution.
Faut’ il une implosion, une scission ou une disparition pour faire cette révolution tant attendue des Français de l’ex couche moyenne ?

Les socialistes n’ont-ils plus rien à dire, ou bien n’intéressent ils plus personne ? En tout cas après maintes fois l’avoir répéter, la couche moyenne qu’ils évaluent à hauteur de 4 000 € mensuel par mois et par personne ne souhaite pas de ce Ps point à la ligne !
Seul leurs militants les soutiennent mais cela n’est pas suffisant pour l’emporter aux présidentielles.
Une réaction timorée sur l’ouverture du Capital de La Poste, une mobilisation concertée et concentrée sur le Fichier EDVIGE, bref pas de quoi pavoiser surtout si on est même plus un merle.

Pendant que Ségolène Royal s’éclate, fait péter la déco et les confettis qui ne font plus rêver mais tout de même à 25 000 € la soirée dans un show bien orchestré pour prendre la 1ere place au congrès prochain de Reims, nos citoyens, nos voisins les êtres humains sont sans le sous, sans le toit et sans manger. 25 ans que les Restos du Cœur existent et 25 000 précaires en Corse (10 % de la population de l’île de Beauté)….

Les hommes politiques garantissent leur bonheur, leur garde manger avant de penser à celui des autres et à panser les maux de la société, dans ce paradis artificiel chloroformé au visage d’un homme qui ressemble à un clown qui n’arrive plus à vivre, donc à faire rire et à donner l’envie de reconquérir les cœurs de gauche bien dissolus, les fauteuils occupés paraissent bien vides.

Quand ce n’est pas l’autruche sortie de son trou qui parle pour prendre l’ascendant, c’est la cacophonie de la ferme des animaux qui se met en marche dirigée par des coquelets en smoking en mal de basse-cour. Et non je ne vois pas d’issue dans ce désordre bien rangé et bien organisé.
Arrêtez vos cumuls des mandats, c’est une honte face aux gens qui souffrent et sont sans travail ou très mal payés mêmes diplômés. A quand le courage d’une loi légitime limitant le nombre de mandats (à 2) en cumul et dans le temps.
Le Sénat ne ressemble pas à la société et l’assemblée est avant tout dotée de Maire, Président d’Agglomération, de Président de Région ou de département sans compter les professions parallèles ou actionnariat divers. Avant être député il faut en avoir du temps …
Des leaders du PS absents du Bureau National qui se réfugient dans leurs fiefs et sièges locaux, si ce n’est pas de la démission morale, c’est quoi cela ?
Plaire ou servir, il faut choisir et ils ont l’air d’avoir presque tous choisis en attendant 2012. Flip et Flop dans la caverne du 7eme arrondissement, des barons qui fument leur cigares pendant que de pauvres gens voient leurs vies partirent en fumée en néant, et rien ne change, rien ne s’améliore, place à la destruction, à la bétonnisation, à l’abandon de l’homme, de la nature et des animaux.

La Cristallisation de la précarisation, les inégalités des rémunérations, la dégradation de l’environnement et des services publics combler par des pseudo « Centre d’Appel » off shore qui ne vous rendent plus service, la protection de certaines castes, le manque de combat pour la justice sociale, la lutte contre les inégalités mais de façon pragmatique et pas assis dans un fauteuil en cuir usé à siroter un cocktail pas encore Molotov et en mangeant doucement une madeleine, non ce temps là est révolu.

La France doit sortir de l’impasse cadavérique et le PS de son étau qui le bloque, top intellectualiste.

Les syndicats ne font plus de syndicalisme affaibli par les décisions venant de l’Europe et n’ont plus le pouvoir de faire des avancées sociales, les médias sont en voies de désuétude et d’ilotisme plongeant les couches populaires dans l’ignorance d’un faux mieux être.
Depuis 2001 la France s’affaisse et on se demande à quoi cela sert de payer des politiques qui ne prennent plus leurs responsabilités à part pour faire de la représentation publique ou braver d’honneur des événements du passé qui ne servent à rien pour nos contemporains. La Télévision aussi vous sert les plats réchauffés du passé, ou est la créativité pendant que nos sportifs professionnels prennent de la créatine pour fournir un spectacle à des masses qui espèrent un changement.

Les politiques sont responsable de nos maux, et le Ps n’a plus de leader depuis Lionel Jospin, plus de skipper et il est programmé à perdre en l’état actuel, et il me fait penser à une sphère ionique où les corps détachés vont et viennent autonomes où le sédiment social n’est plus que de la poudre que l’on prend dans les yeux et qui nous fait pleurer.

Non arrêtons ce gâchis, il nous faut un 1er secrétaire (homme ou femme) qui n’a pas évoqué le besoin d’être présidentiable mais qui va fédérer, organiser et ouvrir la porte à la société civile plutôt qu’à des militants trop polis pour les dire les choses et ne pas froisser et je vois en Martine AUBRY cet espoir.

J’aimerais également voir le retour de nouveaux cadres moyens au sein du PS et moins de technocratie. J’espère pour Martine le ralliement de Benoît HAMON avec de vraies responsabilités pour donner aux chômeurs, précaires, victimes des stratégies néo-libérales, aux employés et cadre de cette classe moyenne qui aurait préféré voter Strauss Khan plutôt que Royal, la structure du miracle Français tant attendu.


Car depuis 1998 plus rien ne se passe et plus rien dans ce pays ne va : Bac + 5 au Smic ou sans travail, panne d’ascenseur social, 2 salaires à la maison et pas la possibilité d’être propriétaire, des smicards sans logement où qui dorment dans leur voiture, des licenciement qui touchent l’industrie de plein fouet mais également des professions tertiaires – commerciales (c’est une première : 900 licenciements chez SANOFI et ce n’est que le début d’autres entreprises vont suivre), l’affaiblissement puis la destruction des services publics, toutes les filières industrielles du Nord Est de La France qui ferment sans emploi de substitution, des emplois dans le tertiaire payé au lance pierre, des patrons de banque et de la grande distribution qui gagent plus de 7 000 € par jour alors que leur employé oscillent entre 600 et 1 200 € par mois, des contrats à temps partiels imposés.

Alors qu’il y a toujours l’homme politique et son statut préservé et salarié à plein temps.

La droite sert grassement et goulûment son électorat pendant que la gauche patiente attendant que les roses refleurissent sans épines, avec des projets sans évolution sans révolution, sans opposition mais toujours avec une certaine conviction. On se demande quel pyjama ou chemise de nuit il faut endosser ou abandonner pour sortir du cauchemar où notre belle France est belle et bien plongée.

« Il faut arrêter de laver plus blanc que blanc et foncer, il nous faut des résultats vite dans la vie, dans le cadis et après dans la tête. »

Q1/ Est vous pour la retraite à 70 ans ? Aux informations du JT de 20h c’est un commerçant qui a été montré en exemple et ce n’est pas par hasard ! Connaissez-vous la cotisation mensuelle que paye les commerçants pour leur retraite et vous aurez la réponse et le pourquoi on vous montre cet exemple.

Q2/ Faut –il resté au RMI ou gagner le SMIC (entre 965 et 1 000 € net par mois)?
Un SMICARD paye des impôts et n’a aucune aide, et nous savons qu’il faudrait 1 200 à 1 500 € nets pour être loger (F2 entre 450 et 650 € par mois) et se nourrir correctement. Qui plus est nous avons de plus en plus de BAC + 5 au SMIC ou sans emploi dans le pays, les diplômes ne sont plus reconnus.

Q3/ Logement : est il normal que l’état rachète des logements à des promoteurs privés à bas prix alors que ces même promoteurs refusent de vous vendre ces mêmes logements à des prix raisonnable (inférieur à 2200 / 2000 € le Mètre carré ? Et dans ce cas pourquoi l’état n’a jamais régulé les prix des logements que cela soit à la location ou à la vente ?

Q4/ Pourquoi n’y a t’il pas en France une instance commune où les contrôles Sanitaires et Sociales, les Douanes, la Répression des fraudes et une branche de la Police et des Renseignements serait regroupés sous un même socle pour lutter et pour protéger nos citoyens des invasions de produits venant des pays à bas prix tel que la chine (ex 1 : jouet avec peinture contenant du plomb, ex 2 : prothèse dentaire avec du plomb, ex 3 : fauteuils et vêtements conçus avec des matériaux qui génèrent de l’eczéma, ect.. et tout ce que l’on ne sait pas) ? Pourquoi les industriels européens et même le secteur médical achètent aussi dans ces pays. Les Douanes et la Répression des Fraudes sont impuissantes et il faut un nouvel organisme national permettant de contrôler en amont mais également jusqu’au consommateur pour dénoncer les agissements d’acteurs locaux, nationaux et européens favorisant l’accroissement de ce phénomène mettant en jeu notre vie et notre environnement car la simple barrière des normes ne suffit plus.

Q5/ Pourquoi l’état a-t-il prêté de l’argent aux banques et pourquoi les banques refusent d’en prêter aux entreprises, et vous relancent de manière incessante quand vous avez un découvert inférieur à 100 € sur votre compte ?

Aux larmes citoyens, responsables de gauche il faut repenser la gauche ou atomiser le PS pour empêcher la course du rouleau compresseur de la droite de tracer sa route pour un avènement en 2012.

« Pour une nouvelle donne économique, sociale et écologique, par l’action politique pragmatique, mesurable et crédible en garantissant l’accès aux droits : à l’éduction, au logement, à la santé, à l’évolution professionnelle et de formation, aux transports, à l’énergie, aux télécommunications, aux services publics, à la protection sanitaire et sociale et au droit à tous d’être au cœur des évolutions qui nous concernent ».

Remarque : il faudrait que le PS procède à un vote en primaire par exemple sur Internet permettant aux partisans ou sympathisants (sans les militants) d’élire leur candidat à la présidentielle car l’écart entre les 2 camps : électorat et militant est grand.

Lisez libération et les lisez entre les lignes et au-dessus des lignes des différentes motions, échanger vos points de vue en dehors des militants du PS, et vous comprendrez quel candidat il faut soutenir.

Le PS est inscrit dans l’opposition mais pour combien de décennies ??? Merci Romain

Écrit par : DEBURGH | 04 novembre 2008

c'est pas faut

Écrit par : anniversaire | 08 novembre 2008

Merci à "anniversaire"
pour son commentaire et vive les femmes

A bientôt en attendant 2009
Romain

Écrit par : Deburgh | 11 décembre 2008

Bon article, très interressant, je vous félicite vivement pour votre blog.
je vous souhaite une bonne continuation et longue vie à votre site
à bientôt

frank

Écrit par : journée femme | 18 février 2009

très bon article , merci et bonne continuation

Écrit par : chippendales | 16 mars 2009

Les commentaires sont fermés.