statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28 septembre 2008

Au secours … d’Hélène

Si la maire de Montpellier décide de rallier  in fine  pour le Congrès la motion de – pour faire court –, disons Ségolène Royal,  c’est qu’elle a compris qu’on ne pouvait sans danger remettre les clefs du coffre à ceux qui ont tenté dimanche, de cambrioler la banque.

            Autrement dit, après avoir tenté de battre –sans succès – le Premier secrétaire Robert Navarro, aux élections sénatoriales, les « proches –héraultais -  (anonymes) de Bertrand Delanoë » (Midi-Libre, 27 septembre 2008 ), l’accusent aujourd’hui « de n’avoir pas laissé à la maire de Montpellier la liberté de choisir sa motion ».

            En bon médecin, Hélène Mandroux a fait son diagnostic.

            Et rien ne justifie qu’on la considère comme une noix. Surtout venant de qui  se sont déjà commis  «d’Association de malfaiteurs ».

NB : je ne puis résister à vous faire part du commentaire de Marie, à propos de « Droit et jurisprudence » , 23 septembre 2008, qui me dit : « J'ai lu avec attention votre billet et vous soutiens de tout coeur. Billet après billet, vous prenez la défense de l'ensemble des adhérents de la fédé de l'Hérault et de leurs statuts et vous avez raison, ils en ont bien besoin. Merci encore de nous ouvrir les yeux et de militer toujours plus fort pour nos valeurs socialistes et pour notre département… ». Brava !

10:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.