statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 septembre 2008

Universités

Trois femmes sont aujourd’hui présidentes des trois universités de Montpellier. A première vue, c’était un immense progrès, tant l’accès à ces postes de pouvoir leur était jusqu’ici fermé.

Mais à y regarder de plus près, ce n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser : concernant la réorganisation, qui prévoit à Montpellier, une « super université unique »,  d’ores et déjà c’est le nom d’un homme qui circule pour en assurer la « super présidence ». Avec en prime, le commentaire d’un présumé « super candidat » : « heureusement que les trois présidents de nos universités sont des présidentes : les femmes sont en général, moins accroc au pouvoir, et là, elles sont tout de même en train de planifier leur propre suicide » (La Gazette de Montpellier, 18/24 septembre 2008).

Sauf s’il s’agit en l’espèce d’un véritable assassinat.

15:45 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.